Archives pour la catégorie Communauté

Nouvelles de la communauté

Photo 1JPG

« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! » C’est souvent ce que nous disons pour excuser notre silence et, parfois, notre paresse !

Les participants de l’Expérience de Mazenod en français

Les participants de l’Expérience de Mazenod en français

Nos dernières nouvelles datent de l’été 2016, un été bien chargé comme nous vous l’avions annoncé. Le dernier trimestre de l’année a été marqué principalement par les deux mois d’une session que nous appelons « Expérience de Mazenod », destinée à des Oblats francophones. Il y avait 16 participants. L’Afrique était bien représentée (Madagascar, Cameroun, Congo, Sénégal), mais aussi les Amériques (Guyane, Haïti, USA, Canada), sans oublier le Vietnam et l’Europe. Les deux semaines de retraite se sont déroulées à Notre-Dame du Laus, un lieu magnifique et important pour les Oblats, puisqu’il représente l’implantation de notre deuxième communauté, en 1818, et l’occasion de sortir de la Provence et de nous ouvrir au monde.

Le Père BONGA avec ses parents en visite à Aix

Le Père BONGA avec ses parents en visite à Aix

En septembre également, s’est déroulé à Rome notre Chapitre général et l’un de nous, le Père BONGA, y a participé, non comme capitulant, mais dans l’équipe d’animation liturgique. C’est lui aussi qui est parti à Lyon en janvier pour suivre une formation à l’animation spirituelle de 5 mois dans le centre jésuite du Chatelard. Pour le remplacer, nous avons accueilli un Oblat italien, Roberto VILLA, qui vient de passer 4 années à Lourdes et qui est avec nous jusqu’en juin, au retour de BONGA.

En février, le Père ASODO a appris la mort de sa maman qui n’allait pas bien depuis quelques semaines. Il a pu rejoindre sa famille et célébrer avec elle les funérailles. En janvier, il était en vacances et avait pu passer de longs moments avec sa maman.

Après Pâques, une autre « Expérience de Mazenod » commencera, celle-ci pour des Oblats anglophones. Le principal animateur en est le Père ASODO mais deux autres viendront le seconder.

Nous vous souhaitons une bonne route vers Pâques, avec un beau printemps plein de fleurs et de fruits savoureux pour le corps, l’âme et l’esprit.

Joseph BOIS, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

Un rêve du Chapitre de 2010

photo-1

La nouvelle communauté d’Aix-en-Provence est un rêve du Chapitre 2010 devenu réalité ! Cette nouvelle communauté est encore peu connue de la Congrégation et l’association Centre International Eugène de Mazenod, CIEM en abrégé, certainement encore moins. Cependant ces deux réalités intimement liées existent depuis quelques années. C’est avec joie que je vous parlerai de la vie des Oblats de la communauté d’Aix. Ma présentation aura deux parties. Dans la première partie, je présenterai brièvement le contexte historique dans lequel cette communauté a été constituée. Ensuite, je vous donnerai le contenu de sa mission.

Chapitre Général 2010

Chapitre Général 2010

Canoniquement érigée le 25 janvier 1816, la communauté des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée à Aix-en-Provence est la plus ancienne de la Congrégation. Située dans l’ancien Carmel au 60 cours Mirabeau, elle eut saint Eugène de Mazenod pour premier supérieur. La communauté habite le cœur historique de la Congrégation, qui est aujourd’hui le siège de l’association Centre International Eugène de Mazenod.

Voici les étapes les plus importantes dans la fondation de cette communauté.

Le projet de la nouvelle communauté d’Aix approuvé par le Supérieur général en conseil et le Provincial de France en conseil a été proposé au Chapitre général de 2010. Pour que ce projet puisse être réalisé, il fallait que la maison d’Aix, bien immobilier des Oblats de France, reconnus par la loi française en tant que Fondation de Mazenod, soit mise à la disposition de l’Administration générale.

Pour ce faire, il a fallu créer une association conforme aux normes de la loi française en vigueur. Ainsi l’association Centre International Eugène de Mazenod a-t-elle été créée en novembre 2011. C’est le père Paolo ARCHIATI, Vicaire général, qui est président de ladite association.

Aussitôt que la maison d’Aix est passée de la Province de France à l’Administration générale, les travaux de réfection dirigés par le frère Benoît DOSQUET ont commencé. Ils devaient durer deux ans. Cependant l’inauguration des bâtiments rénovés n’a pu avoir lieu que le 28 juin 2014.

La composition de la nouvelle communauté a commencé presque au même moment que les travaux de réfection de la maison. Le passage de la communauté d’Aix sous la juridiction directe du Supérieur général date du 01 octobre 2012. 

Communauté d’Aix

Communauté d’Aix

Aujourd’hui, cette communauté est composée de cinq Oblats issus de cinq pays différents : Krzysztof ZIELENDA, supérieur, (Pologne), Benoît DOSQUET, trésorier, (Belgique), Joseph BOIS (France), ASODO ISTOYO (Indonésie) et BONGA MAJOLA (Afrique du Sud).

Dans son allocution du 21 février 2013 adressée à la nouvelle communauté d’Aix lors de l’installation de son supérieur Saverio ZAMPA, le Père général disait : « J’aimerais que cette communauté aide chacun d’entre vous à devenir saint (…) Votre vie en commun doit être caractérisée par une grande communion avec Jésus-Christ, ainsi que par une grande communion entre vous. Cette communion n’est jamais quelque chose de fermé ou de tourné sur soi. Notre communion de vie est un moyen de stabilité et d’efficacité pour la mission, pour le service et l’annonce de l’Évangile aux pauvres et aux abandonnés. Je suis convaincu que, si vous vivez le commandement de la charité que le Fondateur nous a donné, vous serez enflammés du zèle missionnaire. Que toutes vos activités découlent d’une communauté unie qui recherche la volonté de Dieu aujourd’hui et discerne, réfléchit, discute, tire des plans et évalue sa pratique ensemble. Vous serez alors un appel prophétique pour la Congrégation et la société ».

Le rêve du Chapitre général de 2010 est donc celui d’une communauté apostolique à Aix qui vivrait selon le charisme oblat, d’une communauté solidement enracinée dans le Christ, assidue à la prière, d’une communauté capable de rendre témoignage à l’Évangile dans son milieu de manière rayonnante et d’une communauté fervente dans l’exercice de sa mission.

Les contours de la mission des Oblats d’Aix sont énoncés dans les textes fondateurs. Dans son allocution du 28 juin 2013, le Vicaire général de la Congrégation la définissait en ces termes : « La mission de cette communauté est celle de l’animation du charisme oblat. Tout sera fait pour aider la communauté d’Aix à accomplir cette mission ».

Cependant le charisme oblat ne doit pas seulement être enseigné, il doit aussi être vécu par la communauté elle-même. Car l’animation du charisme oblat trouve son milieu favorable lorsqu’elle s’accompagne de l’exercice de la mission au sein de l’Église. En parlant de celle-ci le Supérieur général disait : « j’aimerais que cette communauté (…) serve de base à une mission efficace pour l’animation du charisme, le ministère autour de l’Église de la Mission et le discernement d’autres activités missionnaires à venir ».

La nouvelle communauté d’Aix est dotée d’un règlement intérieur dans lequel une place importante est donnée à la vie spirituelle et à la vie fraternelle. La vie spirituelle de la communauté est rythmée par les prières quotidiennes, les journées mensuelles de récollection et la retraite annuelle. La communauté suit un rythme de deux rencontres hebdomadaires, l’une de travail et l’autre de partage fraternel sur le vécu de la semaine en communauté.

La priorité dans la mission de la nouvelle communauté d’Aix est donnée au service de toute la Congrégation et des personnes (laïcs associés, membres des Instituts de vie consacrée liés aux Oblats et autres) qui désirent mieux connaître l’œuvre et la spiritualité de saint Eugène de Mazenod. Ceci à travers des rencontres de formation première et continue, des retraites, des sessions, des expositions, des conférences et autres moyens.

La maison d’Aix en tant que berceau de la Congrégation chargé d’histoire est le lieu le plus indiqué pour l’animation du charisme oblat. Elle joue pour les Oblats en quelque sorte le même rôle que la « Terre Sainte » pour les chrétiens, lieu de pèlerinage à la source. Dans un lieu comme celui-ci, chaque pièce raconte un aspect fondateur : salle de fondation, église de la Mission, chapelle des premiers vœux, chambre du Fondateur, etc.

La place centrale dans cette animation du charisme oblat revient sans aucun doute à l’Expérience de Mazenod qui est un temps de renouveau spirituel vécu à Aix. 

Expérience de Mazenod 2015

Expérience de Mazenod 2015

Les destinataires de ce programme sont les Oblats de toute la Congrégation ayant au minimum 10 ans de vœux perpétuels. Jusqu’à nos jours 40 Expériences de Mazenod ont eu lieu à Aix. Ce sont près de 550 Oblats qui ont participé à ce programme. Actuellement, se déroule à Aix une Expérience de Mazenod en français, 16 Oblats participent à cette session.

En mars 2015, l’Expérience de Mazenod a été repensée à la lumière de l’appel à la conversion du dernier Chapitre général.

Voici quelques éléments de ce nouveau programme :

Intégration progressive dans le groupe, partage, expérience de prière communautaire, pèlerinage sur les pas de saint Eugène à Aix.

Histoire de la Congrégation et de la première communauté oblate.

Charisme oblat.

Ces trois étapes permettent à chaque participant d’évaluer sa vie en vue d’une conversion personnelle et communautaire.

Retraite de 15 jours selon les Exercices de saint Ignace.

Rencontre avec un membre de l’Administration générale pour voir quels sont les défis à relever dans ma mission qui fait partie de la mission de la Congrégation.

L’Expérience se termine par le renouvellement des vœux et l’envoi en mission.

Les dates des prochaines Expériences sont les suivantes :

Du 18 avril au 16 juin 2017 en anglais

Du 5 septembre au 3 novembre 2017 en espagnol

Mis à part l’Expérience de Mazenod d’autres formes de renouveau spirituel sont proposées par l’Administration générale ou la communauté d’Aix elle-même.

À titre d’exemple, au cours de l’année 2016, ont eu lieu à Aix les activités d’animation du charisme oblat suivantes : la session pour les étudiants Oblats de Rome, pour les Oblats de la Province Méditerranée, pour les Oblats de Biélorussie, etc. Nous avons aussi accueilli le Comité Permanent des Oblats Frères, le Comité général des Oblats engagés dans l’enseignement supérieur, le Congrès sur la pastorale auprès des jeunes, le Congrès sur la vocation oblate, le Conseil de la Province de l’Assomption, les Oblats de Scandinavie, les scolastiques d’Europe pour la session d’été, les novices de France, l’inter chapitre des COMI, etc. En reprenant ce calendrier, nous pouvons vite faire les calculs et constater que jusqu’à présent au cours de cette année, il y a eu près de 185 jours d’animation dans la maison d’Aix auxquels, de façon directe ou indirecte, a participé toute la communauté, et l’année 2016 n’est pas encore terminée !

À cela s’ajoutent des passages de groupes d’une durée variant d’un à plusieurs jours, comme par exemple les laïcs associés aux Oblats du Canada, des États-Unis, de Belgique, du Japon, d’Allemagne, etc.

Au cours de l’année du bicentenaire, nous avons organisé les manifestations du 24 et 25 janvier, l’exposition sur l’histoire des Oblats et une série de conférences sur la vie et l’œuvre missionnaire des grandes figures oblates de la Fondation.

Durant cette même année se sont également ajoutées des activités d’animation demandées en dehors d’Aix : animation de l’assemblée de la Province anglo-irlandaise, une retraite donnée aux Oblats de la Province de France et une autre aux Oblats de Méditerranée.

De façon permanente, d’une année à l’autre, la communauté exerce aussi la pastorale dans l’église de la Mission. Cette pastorale consiste avant tout en la célébration de l’Eucharistie, l’accueil pour la prière et la célébration du sacrement de réconciliation. Il convient de noter ici que déjà à l’époque du Fondateur, les Oblats d’Aix accordaient une grande importance à ce ministère.

La communauté d’Aix exerce également une pastorale auprès de la Famille mazenodienne qui regroupe tous ceux qui, de près ou de loin, sont en lien avec les Oblats : amis, sympathisants, bénévoles, bienfaiteurs, etc. Cette pastorale, mis à part les réunions de tous les membres de la Famille, comporte la formation à la vie chrétienne en petits groupes et les accompagnements spirituels.

De même la communauté d’Aix, fidèle au charisme oblat, exerce une mission auprès des jeunes. Le plus important volet de cette mission est constitué par le suivi de la Frat Oser, le groupe d’étudiants hébergé dans notre maison, et des Mazenodiens, un groupe composé d’étudiants et jeunes professionnels qui veulent vivre la spiritualité missionnaire des Oblats et participer à la mission de notre communauté. Deux membres des Mazenodiens ont fait le dimanche 4 septembre, dans l’église de la Mission, l’engagement de vivre pendant un an selon la spiritualité de saint Eugène de Mazenod pour approfondir leur relation avec Jésus Christ dans la prière et le service auprès des pauvres. L’engagement de la communauté dans la pastorale exercée au Lycée Sainte Marie constitue le troisième volet de la mission auprès des jeunes.

Les Mazenodiens

Les Mazenodiens

À cela s’ajoutent la célébration des messes à l’aumônerie Montperrin, le plus ancien hôpital psychiatrique d’Aix, déjà desservi, semble-t-il, par les premiers Oblats de la communauté de cette même ville et les activités menées par le groupe Veilleurs de fraternité qui sont organisées en faveur des pauvres. Ces deux activités sont également propres au charisme oblat.

Des concerts de musique et des expositions d’art organisés dans l’église de la Mission ou dans le cloître de la maison occupent également une place importante dans notre mission. Un clin d’œil vers la mission ad gentes exercée dans les aréopages des temps modernes.

Le champ de la mission à Aix dans l’esprit du charisme oblat pourrait être encore plus vaste. Les attentes de la part de l’Église locale et les défis missionnaires discernés par la communauté sont multiples.

La nouvelle communauté d’Aix est-elle un lieu de ressourcement au charisme oblat ? Dans la réalisation de ce projet qu’on appelle Centre International Eugène de Mazenod, rien n’a été négligé de la part de l’Administration générale. Nous la remercions vivement. Les démarches administratives, les directives élaborées au cours de nombreuses réunions et le suivi de leur mise en pratique ont pris un temps considérable et ont mobilisé un groupe important de personnes en raison de l’ampleur et de la spécificité de ce projet. Car il s’agit d’une communauté qui vit et exerce sa mission dans l’esprit du charisme oblat tout en faisant de son témoignage de vie le plus important moyen de transmission de l’héritage spirituel des Oblats. Ceci se vit à l’aide du cadre historique qui est offert par le berceau de la Congrégation, « Terre Sainte » des Oblats. Ainsi, la maison d’Aix n’est pas tout simplement un lieu aménagé pour des sessions ou des retraites spirituelles, mais un lieu où vivent et travaillent des Oblats prêts à partager leur expérience.

La nouvelle communauté d’Aix est comme un bateau bien chargé qui navigue vers le large. Elle ne va probablement pas découvrir un nouveau monde, celui-ci est déjà découvert ! Elle accomplira tout simplement sa mission en se laissant conduire par l’Esprit Saint là où il voudra l’amener.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

La vie de la communauté

rsz_1img

Déjà six mois passés depuis que nous avons célébré, les 24 et 25 janvier, le Bicentenaire de la fondation des Missionnaires de Provence qui deviendraient, 10 ans plus tard, les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

La communauté d’Aix

La communauté d’Aix

Nous n’avons pas vu le temps s’écouler car, depuis le début de cette année, beaucoup d’Oblats et de laïcs du monde entier sont venus faire un pèlerinage sur le lieu de notre fondation que nous appelons volontiers « notre Terre Sainte ». Parfois, notre maison étant trop petite pour accueillir tout le monde, nous avons dû chercher des logements à l’extérieur.

Il y a eu deux congrès organisés par l’Administration générale : un sur la mission auprès des jeunes et le second, qui vient de se terminer, sur les vocations oblates.

Le congrès sur la vocation

Le congrès sur la vocation

La fin de l’année ne sera pas moins occupée avec des groupes venant d’Italie, d’Allemagne, une session de trois semaines pour les scolastiques d’Europe et, de septembre à novembre, une longue session que nous appelons « Expérience de Mazenod » avec 16 participants de langue française.

On ne peut que se réjouir de toutes ces activités, la maison étant faite pour cela, mais nous avons parfois un peu de mal à suivre ! Mais notre joie, c’est de rencontrer nos frères Oblats de tous les continents, de voir des laïcs, jeunes et moins jeunes, engagés avec nous dans la même spiritualité et la même mission, de partager avec les uns et les autres les espérances et le Royaume de Dieu qui vient à travers, parfois, beaucoup d’épreuves et de souffrances.

Nous souhaitons à tous un bon été.

Joseph BOIS, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

Mission de la communauté d’Aix d’après les textes fondateurs

Photo 1

Le texte ici présenté est un extrait de la conférence donnée à Rome, le 22 juin 2015, lors du Congrès oblat sur le charisme oblat en contexte.

La communauté d’Aix à En Calcat en novembre 2015

La communauté d’Aix à En Calcat en novembre 2015

Dans son allocution du 21 février 2013 adressée à la nouvelle communauté d’Aix-en-Provence, le Supérieur général citait le père Ferdinand JETTE en disant : « Eugène de Mazenod l’a ressenti dès le début de sa petite Société : il a établi la vie commune avant même de demander la vie religieuse. Il la jugeait essentielle pour deux raisons : comme soutien et stimulant dans notre effort vers la sainteté, et comme moyen de stabilité et d’efficacité dans notre action missionnaire. Il n’avait pas en vue de grouper des francs-tireurs apostoliques ; il voulait constituer un véritable corps – un corps d’élite – comme il disait, une communauté de prêtres et de frères qui soient capables de vivre ensemble sous un même règlement et de travailler ensemble dans la vigne du Seigneur » (OMI Homme apostolique, 1992, pp. 51-52).

Il poursuivait en disant : « A la lumière des paroles du P. Jetté, j’aimerais que cette communauté aide chacun d’entre vous à devenir saint (…) Votre vie en commun doit être caractérisée par une grande communion avec Jésus-Christ, ainsi que par une grande communion entre vous. Cette communion n’est jamais quelque chose de fermé ou de tourné sur soi. Notre communion de vie est un moyen de stabilité et d’efficacité pour la mission, pour le service et l’annonce de l’Évangile aux pauvres et aux abandonnés. Je suis convaincu que, si vous vivez le commandement de la charité que le Fondateur nous a donné, vous serez enflammés du zèle missionnaire. Que toutes vos activités découlent d’une communauté unie qui recherche la volonté de Dieu aujourd’hui et discerne, réfléchit, discute, tire des plans et évalue sa pratique ensemble. Vous serez alors un appel prophétique pour la Congrégation et la société » (LOUGEN L., Allocution à la communauté d’Aix du 21 février 2013, pp. 1-2).

Le désir de constituer à Aix une communauté internationale qui donnerait le témoignage de la vie missionnaire selon le charisme oblat est aussi exprimé par le Vicaire général de la Congrégation dans son allocution du 28 juin 2013 : « Les Oblats qui vivent dans cette maison doivent être témoins du charisme oblat à travers leurs vies (…) La première prédication de la Bonne Nouvelle se fait toujours à travers le témoignage de la communauté oblate et de chaque Oblat en particulier (…) L’expérience vécue d’une communauté apostolique communique le charisme mieux que les présentations power point, les conférences et les partages de foi » (ARCHIATI P., Allocution à la communauté d’Aix du 28 juin 2013, pp. 1-2).

Le rêve du Chapitre général de 2010 est donc celui d’une communauté apostolique à Aix qui vivrait selon le charisme oblat, d’une communauté solidement enracinée dans le Christ, assidue à la prière et fervente dans l’exercice de sa mission, d’une communauté capable de rendre témoignage à l’Évangile dans son milieu de manière rayonnante.

Saint Eugène de Mazenod a fondé une communauté pour une mission dont les frontières sont déjà annoncées dans la demande d’autorisation aux Vicaires généraux d’Aix du 25 janvier 1816. Une communauté oblate est toujours apostolique. La nouvelle communauté d’Aix est aussi fondée pour une mission dont les contours sont énoncés dans les textes fondateurs.

Prière dans la salle de Fondation lors d’une Expérience de Mazenod

Prière dans la salle de Fondation lors d’une Expérience de Mazenod

Dans son allocution du 28 juin 2013, le Vicaire général de la Congrégation la définissait en ces termes : « La mission de cette communauté est celle de l’animation du charisme oblat. Tout sera fait pour aider la communauté d’Aix à accomplir cette mission » (ARCHIATI P., op. cit., p. 1). Les Statuts de la communauté le disent aussi de façon claire : « elle (communauté) se veut comme instrument de formation, première et continue, moyen d’animation et de rayonnement du charisme oblat dans le monde » (Statuts de la communauté oblate d’Aix-en-Provence du 04 février 2013, art. 33). Il est donc évident que l’animation du charisme oblat doit avoir, en permanence, la priorité.

Cependant le charisme oblat ne doit pas être seulement enseigné, il doit être aussi vécu dans un contexte missionnaire. L’animation du charisme oblat trouve son milieu favorable lorsqu’elle s’accompagne de l’exercice de la mission au sein de l’Église. En parlant de celle-ci le Supérieur général disait : « j’aimerais que cette communauté (…) serve de base à une mission efficace pour l’animation du charisme, le ministère autour de l’Église de la Mission et le discernement d’autres activités missionnaires à venir » (LOUGEN L., op. cit., pp. 1-2). Ces paroles invitent la nouvelle communauté d’Aix à un discernement et une créativité permanents dans l’accomplissement de sa mission.

Lors de la fondation d’une nouvelle communauté les statuts et les règlements sont importants, mais leur pertinence est toujours vérifiée au quotidien de la vie missionnaire.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

La vie du CIEM

Photo 1

L’Expérience de Mazenod en langue polonaise vient de se terminer. Elle s’est déroulée du 1er septembre au 6 octobre et a été un temps fort pour les 13 participants et les trois animateurs. Ils étaient tous d’origine polonaise mais travaillant dans plusieurs pays du monde : la Pologne bien sûr, mais aussi les USA, le Madagascar, l’Ukraine, la Suède, la Biélorussie et le Canada.

Session d’été des scolastiques oblats

Session d’été des scolastiques oblats

Les mois d’été ont été bien occupés : en juillet, une session de trois semaines pour des scolastiques d’Europe et d’ailleurs qui se préparent à un engagement définitif dans la Congrégation. Session de ressourcement sur saint Eugène de Mazenod et ses premiers compagnons, le charisme oblat et différents visites-pèlerinages sur les lieux de nos commencements.

En août, nous avons accueilli un groupe de laïcs de Palerme, ensuite un groupe de jeunes d’une paroisse oblate au Canada, puis un groupe d’une quarantaine de jeunes d’Europe.

Groupe des jeunes du Canada (Paroisse Saint-Casimir à Toronto)

Groupe des jeunes du Canada (Paroisse Saint-Casimir à Toronto)

Nous entrons dans une période plus calme mais qui sera encore bien occupée, surtout avec la préparation des célébrations du bicentenaire de notre fondation, les 24 et 25 janvier prochains.

Les pères ASODO et BONGA vont profiter de ce calme relatif pour prendre des vacances légitimes et bienfaisantes dans leur pays natal (Indonésie et Afrique du Sud).

Communauté d’Aix en juillet 2015

Communauté d’Aix en juillet 2015


Notre communauté de 5 s’enrichit – mais pour quelques mois seulement – d’un 6ème membre : le père Mario BRANDI, Oblat italien, qui a passé de nombreuses années au Cameroun dans différents ministères et qui vient d’être responsable pendant 6 ans de notre scolasticat international à Rome. Il est parmi nous pour se reposer, se ressourcer aussi et nous donner un coup de main qui sera certainement très apprécié.

Joseph BOIS, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

La nouvelle communauté et le CIEM
aperçu historique

Photo 1

La communauté d’Aix est la plus ancienne de la Congrégation. Elle habite le cœur historique de la Congrégation, qui est aujourd’hui le siège de l’association Centre International Eugène de Mazenod. C’est une communauté internationale, composée de cinq Oblats issus de cinq pays différents : Afrique du Sud, Belgique, France, Indonésie et Pologne. Voici les étapes les plus importantes dans la fondation de cette communauté.

Travaux de réfection

Travaux de réfection

Le projet de la nouvelle communauté d’Aix approuvé par le Supérieur général en conseil et le Provincial de France en conseil a été proposé au Chapitre général de 2010. Pour que ce projet puisse être réalisé, il fallait que la maison d’Aix, bien immobilier des Oblats de France, reconnus par la loi française en tant que Fondation de Mazenod, soit mise à la disposition de l’Administration générale. Pour ce faire, il a fallu créer une association conforme aux normes de la loi française en vigueur. Ainsi l’association Centre International Eugène de Mazenod, soumise aux dispositions de la loi française du 1er juillet 1901, a-t-elle été créée en novembre 2011 avec l’approbation du Supérieur général en conseil. Elle a pour objet de contribuer à faire connaître l’œuvre et la pensée de saint Eugène de Mazenod et la portée universelle de son message à travers l’établissement de liens avec toute personne morale ou physique s’intéressant à l’œuvre de saint Eugène. Elle veut aussi sauvegarder et entretenir l’espace historique, berceau de la Congrégation, situé aux 54, 56, 58 et 60 cours Mirabeau à Aix-en-Provence. Le commodat défini par la loi comme un prêt à usage a été signé entre la Fondation de Mazenod et l’association CIEM le 07 décembre 2011. En ce jour, la maison d’Aix est passée de la province de France à l’Administration générale. Aussitôt les travaux de réfection dirigés par le frère Benoît DOSQUET ont commencé. Ils devaient durer deux ans. Cependant l’inauguration des bâtiments rénovés n’a pu avoir lieu que le 28 juin 2014.

Communauté d’Aix (de droite à gauche): Benoît Dosquet, Joseph Bois, Asodo Istoyo, Krzysztof Zielenda, Bonga Majola

Communauté d’Aix (de gauche à droite): Benoît Dosquet, Joseph Bois, Asodo Istoyo, Krzysztof Zielenda, Bonga Majola

La composition de la nouvelle communauté a commencé presque au même moment que les travaux de réfection de la maison. Le passage de la communauté d’Aix sous la juridiction directe du Supérieur général date du 01 octobre 2012, mais la communauté a été officiellement installée le 21 février 2013. À ce moment-là elle se composait de quatre Oblats : Saverio ZAMPA (supérieur), Benoît DOSQUET (trésorier), Joseph BOIS et Joseph LABELLE. Cependant, dans la vie de la communauté d’Aix, l’année 2013 pourra être considérée par les historiens de la Congrégation comme une année de transition. Au cours de cette année, sur le plan juridique, la communauté trouve une meilleure définition (statuts, nouvelles lettres d’obédience, règlement interne, etc.). Mais sur le plan de la consolidation elle a connu un certain nombre de difficultés imprévues. La difficulté fondamentale dans la consolidation de la communauté fut le départ du père Saverio ZAMPA qui a dû partir pour la Province de la Méditerranée, en raison de la mauvaise santé de ses parents. Il fut remplacé le 30 juin par le père Krzysztof ZIELENDA, nouveau supérieur. Au même moment la communauté s’est enrichie par l’arrivée d’Indonésie du père ASODO ISTOYO. Cependant, après peu de temps, ce dernier a dû retourner dans son pays natal pour la question de son titre de séjour en France. Il n’est revenu définitivement qu’en janvier 2014. A la fin de l’année 2014 a eu lieu le départ, imprévu lui aussi, du père Joseph LABELLE, remplacé par le père BONGA MAJOLA. La communauté actuelle, le rêve partagé devenu réalité, n’existe donc que depuis quelques mois, c’est-à-dire deux ans plus tard qu’elle n’avait été envisagée. Il n’est jamais facile de fonder une communauté. L’exemple de saint Eugène de Mazenod en témoigne. L’action des hommes est souvent confrontée aux imprévus. Mais ceci, nous pouvons le croire, favorise toujours une ouverture à l’action de l’Esprit Saint.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

Nouvelles de la communauté d’Aix

Photo 1

Le temps du Carême a été bien occupé. Au début du mois de mars, avec trois membres de l’Administration générale, nous avons finalisé le nouveau programme des deux mois de l’Expérience de Mazenod. Nous avions déjà passé de nombreuses heures à le préparer avec Georges VERVUST, de la Province de Belgique et Pays-Bas, et Jean-Hérick JASMIN, de la Province de Haïti, deux Oblats qui participeront à l’animation de ces sessions.

Devant le lac Bimont

Devant le lac Bimont

Durant le temps du carême, comme chaque année, 5 groupes de laïcs se sont formés pour étudier et prier, chaque semaine, à partir d’un livret sur l’enseignement social de l’Église. Dans la mesure de nos disponibilités, nous avons participé à ces rencontres. Pendant une semaine, quatre d’entre nous ont été pris par une « mission » avec les élèves du lycée Sainte-Marie d’Aix : rencontre avec chaque classe dans notre maison, pour parler de saint Eugène de Mazenod et de la mission des Oblats. La paroisse de Gardanne nous a demandé de participer à l’animation d’ateliers sur saint Eugène pour un rassemblement paroissial organisé la veille des Rameaux. Durant ce carême, plusieurs manifestations ont en outre eu lieu dans nos locaux : concerts et exposition d’icônes dans l’église de la Mission, salon du chocolat dans le cloître.

À la découverte de la région

À la découverte de la région

La fête de Pâques vient de passer et nous sommes déjà tournés vers l’été ! Le 8 avril a commencé l’Expérience de Mazenod, en anglais. Elle est animée par une équipe toute neuve composée d’ASODO (le responsable), BONGA et Georges VERVUST. Ce dernier, qui venait de terminer son mandat de provincial de la province belge et qui était venu prendre un temps de ressourcement à Aix, s’est trouvé « piégé » et a été réquisitionné, comme il aime à le dire, pour compléter l’équipe d’animation.

Célébration pascale

Célébration pascale

Et pour ne pas perdre l’habitude de déménager tables, placards, tableaux, etc. la maison a été réaménagée pour accueillir ce groupe de 13 participants venant d’Afrique du Sud, d’Australie, d’Irlande, du Canada, du Botswana, d’Indonésie, du Sri Lanka, des États-Unis et d’Inde.

Joseph BOIS, OMI

Category: Communauté, Nouvelles

Le CIEM sur les rails

1

3

Malgré ces difficultés de démarrage, un certain nombre d’activités ont été mises en route. À la fin du mois de janvier, nous avons vécu un temps fort à Rome, avec les membres de l’Administration générale. Nous avons pu longuement partager nos joies et nos soucis et prévoir le travail pour préparer le bicentenaire de notre fondation. L’essentiel des travaux de rénovation de la maison a pris fin en février, juste avant l’arrivée de la session sur le charisme oblat, en vue de la préparation du bicentenaire de la congrégation (25 janvier 1816). Et cette session a été le début de toute une suite : pèlerinage d’une semaine sur les pas de saint Eugène d’un groupe oblat de la Belgique et des Pays-Bas, « Expérience de Mazenod » de deux mois en espagnol, pèlerinage d’Oblats et de laïcs de la Province Anglo-irlandaise, pèlerinage-retraite du conseil provincial de Pologne, en juillet, suivi d’une session de trois semaines pour ceux qui travaillent dans les pré-noviciats de la congrégation; en août, autre session de trois semaines pour les scolastiques d’Europe qui se préparent à l’oblation perpétuelle. Dans une semaine, commencera une autre « Expérience de Mazenod » en langue anglaise et plusieurs rencontres sont aussi au programme.

2

Une année qui aura été bien occupée et qui nous aura permis de vérifier et d’apprécier toute la rénovation de la maison. Nous pensons retrouver un peu de calme au mois de décembre et fêter Noël dans l’intimité de la communauté !

Joseph BOIS, OMI

Category: Communauté

Maison d’Aix – inauguration des bâtiments

Photo 1

Photo 2

Actuellement la communauté d’Aix est composée de cinq Oblats issus de 5 pays différents : Belgique, États-Unis, Indonésie, France et Pologne. Ils sont membres permanents de l’Association Centre International Eugène de Mazenod (CIEM), association fondée en novembre 2011, qui a pour objectif de contribuer à faire connaître l’œuvre et la pensée de saint Eugène de Mazenod ainsi que de sauvegarder, entretenir et animer l’espace historique dan lequel est née sa famille religieuse. De plus, ils ont en charge le ministère autour de l’Eglise de la Mission et ils veulent aussi, dans un avenir très proche, participer à la pastorale auprès des jeunes dans le diocèse.

Photo 3

Les travaux ont été dirigés par Monsieur Éric FERMENT et suivis par le frère Benoît DOSQUET, trésorier de la communauté et le Père Marc DESSUREAULT, trésorier général.

IMG_3010
« 1 de 75 »
Category: Communauté, Nouvelles

L’installation du nouveau supérieur du CIEM

Photo 1

Photo 3

Le père Krzysztof ZIELENDA, nouveau supérieur de la communauté du CIEM, est de nationalité polonaise. Jusqu’à présent, il appartenait à la Province du Cameroun où il a été pendant plusieurs années supérieur du Scolasticat et recteur de l’Institut de Philosophie Saint-Joseph-Mukasa à Yaoundé. Le père Henricus ASODO de nationalité indonésienne est le plus jeune membre de la communauté. Pendant les cinq dernières années de son ministère, il a été supérieur du Scolasticat des OMI en Indonésie. Les deux nouveaux membres de la communauté sont accueillis par les pères Joseph Bois de nationalité française, Joseph LABELLE originaire des États Unis et le frère Benoît DOSQUET qui est belge.

Photo 4

Benoît DOSQUET, OMI

Category: Communauté