Archives pour la catégorie Expérience de Mazenod

Pèlerinage à Fuveau

1min

Le lundi de Pentecôte, les participants à l’Expérience de Mazenod ont fait un pèlerinage à Fuveau, où en septembre 1816 les Missionnaires de Provence avaient prêché une mission paroissiale. Cette mission fit naître la vocation de Marius Suzanne, un jeune originaire de cette ville qui commença son noviciat à l’âge de 17 ans.

2min

Le pèlerinage a commencé dans la Chapelle des premiers vœux per le rite de départ en mission célébré selon les Constitutions et Règles de 1818. Il débute par l’adoration du Saint Sacrement, suivie d’une prière communautaire et de la bénédiction du supérieur. La prosternation au moment de la bénédiction fait partie de cette tradition.

3min

À Fuveau, les pèlerins se sont arrêtés devant la croix de la mission, plantée au bord du chemin par saint Eugène de Mazenod et ses compagnons à la fin de la mission. Par la suite, une messe pour les vocations oblates a été célébrée dans l’église paroissiale de Fuveau.

Le pèlerinage s’est achevé par un déjeuner fraternel pris en plein air devant la chapelle de Saint-Michel, patron de la ville de Fuveau.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Soutenus par l’amitié et la vie fraternelle

Photo 1

15 Oblats de 9 unités participent à l’Expérience de Mazenod en anglais qui a commencé le 19 avril dernier. Lors du rite d’accueil, la communauté d’Aix nous a fait entrer dans cette première maison des Oblats en passant par l’église de la mission, la chapelle des premiers vœux et la salle de Fondation où nous avons pris un temps pour la prière communautaire.

Photo 2

Les premières semaines nous ont aidés à voir comment la vie de saint Eugène inspire notre propre vie. Nous avons ensuite réfléchi sur les débuts de la communauté missionnaire et religieuse avec saint Eugène et ses premiers compagnons. Puis nous avons étudié les grandes lignes de l’expansion missionnaire à l’époque du Fondateur et la situation dans nos unités missionnaires aujourd’hui. Les animateurs de cette session sont le Père Asodo ISTOYO de la communauté d’Aix et le Frère Patrick McGEE de la Province des États-Unis.

Photo 3

La retraite sera donnée par le Père Pawel RATAJCZAK, aidé pour l’accompagnement spirituel par le Père Asanga VIRAJ, le Père Asodo et le Frère Patrick. Après la retraite de deux semaines, nous approfondirons nos connaissances sur l’histoire des missions à Aix-en-Provence et Marseille et nous rendrons sur le tombeau de saint Eugène. Nous aurons aussi une rencontre avec un membre de l’Administration générale et la visite du Père général. Notre session se clôturera par un temps d’évaluation. L’expérience que nous vivons est tellement riche que notre groupe est devenu une communauté oblate bénie par notre présence en ce lieu. Vous êtes dans nos prières!

Patrick McGee, OMI

Expérience de Mazenod en polonais

Photo 1

Du 1er septembre au 7 octobre 2015 a lieu dans le berceau de la Congrégation la première Expérience de Mazenod en polonais nouvelle formule. Elle est animée par les pères Krzysztof ZIELENDA (supérieur d’Aix), Roman TYCZYNSKI (France-Benelux) et Paweł RATAJCZAK (Assomption, Canada).

Lors de la prière dans la salle de Fondation

Lors de la prière dans la salle de Fondation

Cette nouvelle formule dure normalement deux mois entiers, mais elle a été ramenée à six semaines pour donner aux Oblats polonais la possibilité de vivre cette Expérience. Le premier signe d’ « atmosphère polonaise » à Aix a été en janvier dernier la retraite des supérieurs des communautés oblates de Pologne.

Bien qu’il n’y ait que des Oblats de culture polonaise et que la langue de communication soit le polonais, ils représentent vraiment l’ensemble de la Congrégation. La liste des participants a connu des changements mais c’est finalement un bon groupe qui est arrivé à Aix, pour y créer une communauté ouverte, joyeuse et sincère. Elle compte des Oblats qui travaillent au Canada, aux USA, au Luxembourg, en Suède, à Madagascar, au Cameroun, en Ukraine, au Belarus, et bien sûr en Pologne. Il y a deux frères oblats parmi les participants.

Lors de la conférence dans la salle Tempier

Lors de la conférence dans la salle Tempier

C’est pour certains d’entre nous la toute première visite à Aix, pour d’autres non. Pour certains, elle rentre dans un temps sabbatique, pour d’autres il s’agit simplement d’une halte dans la mission pour prendre des forces spirituelles et pour d’autres encore d’un temps de préparation à un changement considérable de mission.

Le « pain quotidien » pour nous, c’est la prière et l’Eucharistie dans la chapelle des premiers vœux de notre Fondateur, le partage, la visite des lieux en rapport avec saint Eugène et les premiers Oblats, ainsi que la retraite qui approche. C’est le programme habituel des Expériences de Mazenod, mais le groupe donne à tous ces éléments une coloration particulière.

Andrzej JASTRZEBSKI, OMI

Expérience de Mazenod – dates des prochaines sessions

Photo 1

Le 01 septembre 2015 a commencé à Aix-en-Provence l’Expérience de Mazenod en polonais. Elle est suivie par 13 Oblats venant de Pologne, Ukraine, Biélorussie, Madagascar, États-Unis et Suède.

Expérience de Mazenod en anglais 2015

Expérience de Mazenod en anglais 2015

L’Expérience de Mazenod est un programme de renouveau spirituel vécu à Aix-en-Provence qui veut permettre aux participants de faire un bilan de leur expérience missionnaire à la lumière de la vie du Fondateur et de la première communauté oblate.

Voici les dates des prochaines Expériences de Mazenod.

Expérience de Mazenod en anglais :
19 avril – 15 juin 2017
12 septembre – 08 novembre 2018
24 avril – 20 juin 2019

Expérience de Mazenod en français :
07 septembre – 03 novembre 2016
11 avril – 07 juin 2018

Expérience de Mazenod en espagnol :
06 septembre – 02 novembre 2017
11 septembre – 07 novembre 2019

Pour plus d’information : Un nouveau programme de l’Expérience de Mazenod.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Les messes internationales dans l’église de la Mission

Father Samuel Sello

Tous les dimanches de juillet et août, à 11h00, une messe en deux langues (français et anglais) est célébrée dans l’église de la Mission à Aix-en-Provence. Cette messe a été initiée par les Oblats avec le concours de la Commission Pastorale du Tourisme et des Loisirs du diocèse d’Aix. En dehors de ce temps, il arrive aussi qu’il y ait dans cette église une célébration internationale.

Participants à l’Expérience de Mazenod

Participants à l’Expérience de Mazenod

Le cinquième dimanche de Pâques, deux messes internationales ont été célébrées par les participants à l’Expérience de Mazenod. Le père Saveri COONGHE de Jaffna a donné son témoignage missionnaire pendant la première messe, et le père Samuel SELLO du Lesotho pendant la deuxième. En voici deux extraits :

Père Saveri Coonghe

Père Saveri Coonghe

« Je suis Coonghe, du Sri Lanka. Je suis entré chez les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée en 1988, à 14 ans. C’est une expérience merveilleuse pour moi de me trouver à l’endroit même où mon bien aimé Père et Fondateur des Oblats, saint Eugène de Mazenod, a vécu et a fondé notre congrégation. Et vous êtes d’autant plus bénis de pouvoir visiter tous les jours ce lieu saint. Partant de cette maison, les Missionnaires Oblats français sont venus chez nous et dans d’autres pays pour prêcher la Bonne Nouvelle. Les missionnaires français sont arrivés au Sri Lanka en 1847, et ont été confrontés à de multiples difficultés. Notre pays était un pays très pauvre. Il n’y avait aucune facilité. Le peuple mourait à cause de différentes maladies et ils ont beaucoup souffert. Mais ce qui est merveilleux, c’est que les Oblats sont toujours restés avec le peuple dans sa souffrance. Pour servir les pauvres, ils étaient prêts à mourir dans un pays étranger, pour la gloire de Dieu. Voilà l’esprit missionnaire. Ils ont totalement consacré leur vie pour le service des pauvres. Aujourd’hui, je suis prêtre catholique grâce à ces missionnaires ».

Père Samuel Sello

Père Samuel Sello

« Je suis le père Samuel Sello Maliehe, missionnaire Oblat. Je suis originaire de l’Afrique méridionale, d’un petit pays appelé Lesotho. Je suis heureux et fier d’être membre de la famille oblate, la Congrégation qui fut fondée il y a presque 200 ans par un fils de cette terre. Alors, je peux dire en vérité et avec fierté, que je suis arrivé chez moi, là où ma famille oblate est née. Ici, à Aix-en-Provence, je suis chez moi ».

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Expérience de Mazenod :
« De l’agir humain à l’être humain »

L1070760

« La formation, un processus qui dure toute la vie », tel est le thème de la deuxième année du Triennium oblat, qui nous invite à nous engager dans le processus de la formation continue. L’Expérience de Mazenod est l’un des programmes proposés pour la formation continue. Le père Andri ATMAKA, de la Province d’Indonésie, et le père John MALAZDREWICH, de la Province Lacombe, ont récemment participé à l’Expérience de Mazenod qui s’est terminée par une retraite de trois semaines à Lourdes. Nous partageons ici leurs magnifiques témoignages sur l’Expérience qu’ils ont vécue.

Père Andri Atmaka

Père Andri Atmaka

Je vis comme une bénédiction ma participation à l’Expérience de Mazenod du 5 septembre au 6 novembre 2014. Elle a vraiment représenté un moment de grâce dans ma vie de Missionnaire Oblat et de prêtre. Après 19 ans de sacerdoce, je sentais que mon énergie diminuait tout doucement. J’accomplissais bien mon ministère, mais je ressentais une sécheresse et une impression d’ennui et de vide dans ma vie. J’essayais de ranimer mon esprit et mon zèle, mais j’avais perdu mon enthousiasme. Je savais que j’avais besoin d’une coupure. J’avais besoin d’une nouvelle inspiration dans mon cœur, j’avais la nostalgie des motivations de ma jeunesse quand j’étais un jeune prêtre et un jeune Oblat.
Je rends grâces à Dieu d’avoir eu la chance de participer, au moment opportun, à l’Expérience de Mazenod. Avec 14 autres oblats de plusieurs pays, j’ai entamé ce voyage de deux mois. Ma motivation était l’ouverture. Je me suis ouvert et me suis rendu disponible pour recevoir tous mes frères oblats, ainsi que les propositions qui allaient nous être faites ; je me suis ouvert à toutes les expériences que j’allais pouvoir vivre.

Pères Andri Atmaka, John Malazdrewich et Eko Saktio

Pères Andri Atmaka, John Malazdrewich et Eko Saktio

Pendant la retraite à Lourdes, j’ai eu beaucoup de temps pour approfondir ma réflexion. J’ai pris davantage conscience que j’étais dans une période de transition entre l’agir humain et l’être humain. J’ai réalisé que depuis ma première affectation comme prêtre, j’avais vécu en fonction de mes résultats. Je comptais sur mes propres forces, je voulais être applaudi comme « un bon » par le peuple de Dieu. J’oubliais d’une certaine façon mon identité de Missionnaire Oblat et de religieux. Je me suis rendu compte que dans mon voyage il n’y avait pas toujours eu que des réussites. Il y avait beaucoup de fragilités, d’échecs et de faiblesses dans ma vie et dans mon engagement d’Oblat et de prêtre. Je suis plus conscient que ce n’est que par la grâce extraordinaire de Dieu que j’ai pu réaliser ce que j’ai fait pendant mon ministère, que ce n’est que par cette même grâce que je suis encore debout aujourd’hui.
Grâce à l’Expérience de Mazenod, aujourd’hui je réalise et j’accueille le fait que je ne suis qu’un être humain, avec de nombreuses limitations et faiblesses. Et pourtant Dieu m’aime énormément. C’est un Père qui a attendu le retour de son fils bien-aimé. Dans son amour de père, il est prêt à l’accueillir et à l’embrasser. Je suis donc revenu à la maison. En rapportant non mes réussites, mais mon être. Il m’a dit de ne m’inquiéter de rien, de simplement lui faire confiance. Une fois de plus, il m’a demandé d’être témoin de son amour dans ma vie quotidienne. Je suis reconnaissant d’avoir participé à l’Expérience de Mazenod qui m’a rappelé que je suis toujours aimé par Dieu. Andri ATMAKA, OMI

Pères John Malazdrewich et Marius Nimal

Pères John Malazdrewich et Marius Nimal

Après les trois semaines de retraite à Lourdes, France, nous sommes retournés dans notre Maison de Fondation, à Aix. Les derniers jours nous ont donné la possibilité de commencer à intégrer tout ce que nous avions vécu pendant les deux mois précédents. Alors que nous réfléchissions et partagions notre expérience, il était évident que « l’appel à la conversion » avait été entendu de plusieurs façons très différentes par les participants du programme. Le titre de ce programme, « Expérience de Mazenod », a été judicieusement choisi, puisque c’est exactement ce que ce temps a représenté, une expérience vécue de notre vie oblate, dans l’esprit et le charisme de saint Eugène.
Nous avons clôturé l’Expérience de Mazenod par la célébration de l’Eucharistie dans la Salle de Fondation. Ce fut une expérience particulièrement émouvante. Chacun de nous renouvelait ses vœux en présence des autres. En faisant une fois de plus le vœu de vivre notre vie de religieux dans l’esprit et le charisme de saint Eugène. Nous avons célébré ensemble l’Eucharistie et avons été touchés de pouvoir utiliser le calice d’ordination de saint Eugène. Une expérience vraiment très émouvante ! Nous avons rejoint nos communautés locales et nos ministères renouvelés dans notre vie oblate. John MALAZDREWICH, OMI

Un nouveau programme de l’Expérience de Mazenod

Photo 1

Une longue session de travail ayant pour objectif d’évaluer les deux dernières Expériences de Mazenod et de faire un nouveau programme s’est achevée le 05 mars. À cette session, participaient trois membres du Conseil général, la communauté d’Aix et deux Oblats invités.

Expérience de Mazenod en espagnol – 2014

Expérience de Mazenod en espagnol – 2014

L’Expérience de Mazenod veut avant tout être un temps de renouveau spirituel, vécu à Aix, la « Terre Sainte » des Oblats. Ce programme trouve ses origines dans la décision du Chapitre général de 1953 qui introduit dans la Congrégation le Second Noviciat, désigné un an plus tard par le nom de Retraite de Mazenod. La première retraite fut donnée à Rome en français. Par la suite les retraites se sont succédé assez régulièrement en français ou en anglais, à Rome, en France, au Canada et aux États Unis. Le Chapitre de 1972 met fin à cette organisation au niveau de l’ensemble de la Congrégation et recommande aux Régions de mettre sur pied des sessions d’approfondissement spirituel et de renouveau pastoral. Enfin, le Chapitre de 1986 fait naître le programme appelé Expérience de Mazenod en choisissant pour lieu Aix. Les destinataires de ce programme sont les Oblats de toute la Congrégation ayant au minimum 10 ans de vœux perpétuels. Jusqu’à nos jours 40 Expériences de Mazenod ont eu lieu à Aix. Ce sont près de 550 Oblats qui ont participé à ce programme. Les deux dernières Expériences se sont déroulées en 2014, l’une en espagnol et l’autre en anglais.

Expérience de Mazenod en anglais – 2014

Expérience de Mazenod en anglais – 2014

Ces derniers jours, l’Expérience de Mazenod vient d’être repensée à la lumière de l’appel à la conversion du dernier Chapitre général.

Voici quelques éléments de ce nouveau programme :
Intégration progressive dans le groupe, partage, expérience de prière communautaire, pèlerinage sur les pas de saint Eugène à Aix. Question de fond : comment la vie du Fondateur inspire-t-elle ma vie?

Histoire de la Congrégation et de la première communauté oblate. Question de fond : comment la vie et l’expérience des premiers Oblats m’inspirent-elles pour ma mission?

Charisme oblat. Question de fond : quelle est mon expérience personnelle du charisme?

Retraite de 15 jours selon les Exercices de saint Ignace.

Visée missionnaire actuelle de la Congrégation, avec un membre de l’Administration générale. Question de fond : quels sont les défis à relever dans ma mission qui fait partie de la mission de la Congrégation?

Renouvellement des vœux et envoi en mission.

Les dates des prochaines Expériences seront bientôt communiquées.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Expérience de Mazenod – Témoignages

image001

image002

« Nous étions à Aix-en-Provence dans notre Maison Mère, là où s’enracine la vie de notre communauté et où nous avons fait nos premiers pas en tant que communauté religieuse dans l’Église. Les visites des lieux importants pour les Oblats, la prière, les enseignements et le temps libre avec mes frères Oblats ont éveillé du neuf en mon cœur. Grâce à ce temps ensemble, j’ai eu l’occasion d’étudier et d’échanger sur le charisme, la spiritualité et le zèle qui anime mon engagement dans le ministère et la vie en communauté.
Avoir la chance de suivre physiquement les traces de saint Eugène, mettre nos pas dans ceux de notre Fondateur est vraiment une métaphore: trouver de nouveaux chemins pour partager avec d’autres la Bonne Nouvelle de Jésus Christ et nous laisser convertir par elle. On nous rappelle constamment que nous sommes des missionnaires contemplatifs, des hommes apostoliques avec l’esprit et le cœur du Christ.
Je suis reconnaissant pour ces journées avec mes frères rassemblés ici, venus du monde entier. Reconnaissant également que l’on m’ait rappelé que porter la croix est notre travail, que partager la Bonne Nouvelle est notre travail, que vivre en communion entre nous est notre travail, que respecter la singularité de l’autre est notre travail et que rendre grâces à Dieu et le prier est notre travail. Mon unique souhait est que chaque Oblat ait la chance de vivre l’Expérience de Mazenod et une fois encore se retrouve tout brûlant, pour donner la lumière et la vie à tous : envoyer des étincelles de vie nouvelle dans toutes les directions ». Douglas JEFFREY, OMI (Canada, Province Lacombe).

image003

« Le temps que j’ai passé ici à Aix-en-Provence, 60 Cours Mirabeau, a été pour moi un temps de partage profond et vivifiant, de réflexion personnelle et une évaluation sérieuse de ma vie comme Personne, comme Chrétien et par-dessus tout comme Oblat. Pendant ce temps, j’ai pris conscience de mes capacités en tant qu’Oblat, ainsi que des talents et valeurs des autres Oblats. Cette période a été pour moi un temps de célébration de ce que je suis comme personne et Oblat, un temps d’affirmation, d’estime et d’acceptation personnelles. Mais cela a été également un appel profond à la conversion et au renouvellement. Pendant les temps prolongés de prière silencieuse et de réflexion, j’ai pu regarder mon passé et réaliser combien Dieu a été présent dans ma vie et comment Il m’a accompagné fidèlement jusqu’aujourd’hui. J’en suis venu à accepter que je n’avais aucune raison de fuir le silence mais qu’il me faut au contraire l’écouter paisiblement, l’aimer et rencontrer Dieu qui est présent dans le silence.
Pour moi, parmi les moments les plus forts, il y a la visite du Père Louis LOUGEN, Supérieur général, qui a passé une semaine avec nous; un soir il a invité tous les Oblats présents à tenir entre leurs mains et à vénérer la Croix Oblate du Fondateur. Prier près de la relique du cœur du Fondateur et visiter son tombeau; tous ces symboles et témoignages ont réveillé mon cœur et mon âme à la vérité divine de l’amour de Dieu. Je peux ressentir un peu du Christ en moi. Je me sens renouvelé et appelé à la sainteté, de même qu’à la sainteté pour les autres. Je me sens imprégné de vertus, en contact avec le Fondateur et prêt à partager avec le monde, la Miséricorde et la Tendresse de Dieu.
Grâce à cette expérience, je sens que j’ai maintenant un cœur de Chrétien, un cœur d’Oblat, un cœur d’Eugène de Mazenod et un cœur de Missionnaire. J’ai lentement mais sûrement commencé à comprendre ce Saint, saint Eugène de Mazenod. Je marche avec lui et je suis à nouveau tombé amoureux de lui. Grâce à son charisme et à son esprit, j’ai vraiment le cœur brûlant d’amour pour Dieu ! » Tshidiso MOLEKO, OMI (Province Centrale d’Afrique du Sud)

image004

« Quel cadeau! De ce qui ressort de mon expérience ici à Aix-en-Provence, je ne peux que dire : « quel cadeau ! » Chaque jour quand je me lève, je suis reconnaissant de ce cadeau… de ce temps passé là où tout a commencé.
Vivre dans la Maison Mère, marcher dans les rues et voir les lieux où saint Eugène a habité, marché et prêché, a certainement rendu plus réelle la conscience de ma vie Oblate. Les animateurs et conférenciers, ainsi que la Communauté des Oblats, les visites de Marseille ont renouvelé mon engagement à ce « oui » que j’ai prononcé il y a déjà un certain nombre d’années. J’encourage sans hésitation chaque Oblat à accepter ce cadeau si cela lui est possible ». Tony RIGOLI, OMI (Province USA).

Lundi 13 octobre les participants commencent une retraite de 15 jours à Lourdes. Nous les recommandons au cœur Immaculé de Marie notre bienheureuse Mère.

BONGA MAJOLA, OMI

Expérience de Mazenod

new

Photo 2

La session est animée par Richard SUDLIK de la Province des États-Unis, Joseph LABELLE de la communauté d’Aix et John O’DOHERTY de la Province d’Australie. Les participants viennent de 8 unités oblates : Wolfgang BOEMER de la Province Centrale d’Europe, Tshidiso MOLEKO de la Province Centrale d’Afrique du Sud, Adam FILAS de la Province de l’Assomption au Canada, John MALAZDREWICH, Douglas JEFFREY et Daniel SZWARC de la Province Lacombe au Canada, Tony RIGOLI et Paul NOURIE de la Province des États-Unis, Marius NIMAL et Ruwan PRASANNA de la Province de Colombo au Sri Lanka, Dango SOMOR de la Délégation du Bangladesh, Eko SAKTIO et Andri ATMAKA de la Province d’Indonésie et Bonga MAJOLA de la communauté d’Aix.

Photo 3

Au cours de la deuxième semaine la session a accueilli le Père Louis LOUGEN, Supérieur général, qui est venu partager les nouvelles de la Congrégation et passer avec les participants un temps dans la fraternité. La troisième semaine de la session, animée par Sandy PRATHER du Canada, a été consacrée au chrisme oblat.

Krzysztof ZIELENDA, OMI