Archives pour la catégorie Famille mazenodienne

Fête de saint Eugène de Mazenod

Photo 1JPG

Devenu évêque de Marseille en 1837, saint Eugène de Mazenod a beaucoup travaillé au développement de son Église. En même temps, il répondait aux appels d’évêques de pays lointains en envoyant ses missionnaires Oblats au Canada, au Sri Lanka et en Afrique du Sud. La fête de ce pasteur passionné de Jésus Christ et serviteur inconditionnel de l’Église est célébrée le 21 mai.

Photo 2JPG

Cette année, la communauté des Oblats d’Aix-en-Provence a célébré cette fête avec les Oblats venus pour la session Expérience de Mazenod et de nombreux membres de la Famille mazenodienne. La fête a commencé dans l’église de la Mission par une messe au cours de laquelle l’homélie a été prononcée par le Père Bernard DULLIER, auteur du livre Prier 15 jours avec Eugène de Mazenod et de beaucoup d’autres publications.

Photo 3JPG

Cette fête ouvre traditionnellement une neuvaine de prière pour les vocations oblates. Ce temps de prière s’achève le jour de la fête du Bienheureux Joseph Gérard, Apôtre du Lesotho. Dans le cadre de cette neuvaine, le chapelet médité est récité tous les soirs à 19h.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Célébration du 17 février 2019

Photo 1JPG

Ce 15 février (le 17 février tombant un dimanche), la communauté des Oblats de la maison-mère dans son ensemble, entourée du père Jérôme Velichor, archiviste à la Maison générale, ainsi que de nombreux membres de la Famille mazenodienne, a célébré dans l’église de la Mission le 193ème anniversaire de la reconnaissance de la Congrégation par le pape Pie XI.

Photo 2JPG

Le temps de partage a débuté par une messe d’action de grâce présidée par le supérieur Krzysztof Zielenda, au cours de laquelle les religieux ont prononcé la rénovation de leurs vœux.

À l’issue de la célébration, tous se sont réunis dans la salle Suzanne afin d’échanger sur des sujets touchant à la vie mazenodienne. Ce temps a d’abord permis au Frère Benoît de dresser un bilan des réponses au deuxième questionnaire diffusé en décembre : même s’ils l’ont fait en parcourant des chemins très différents, tous ceux qui y ont répondu ont dit avoir conscience d’être appelés par le Christ et ont montré par leurs témoignages qu’ils vivaient le charisme de saint Eugène parfois sans le savoir.

Photo 3JPG

Puis, ont tour à tour été évoqués les thèmes marquants de la vie de la communauté : les Veilleurs de fraternité, les groupes de Carême et d’Avent, le groupe Sextius-Mirabeau, la lectio divina, l’animation des messes, les lecteurs, les affaires économiques, l’accueil des visiteurs.

Cette partie s’est clôturée par un chant à la Vierge Marie et la prière d’action de grâce du repas.

Enfin, tous se sont retrouvés, comme à l’accoutumée, autour d’un repas partagé dans la plus grande fraternité et composé de ce que chacun avait apporté.

Gérard SOLDAΪNI

Comment définir la Famille mazenodienne?

Photo 1

Pour le Père Frank SANTUCCI, la Famille mazenodienne est formée de laïcs, religieux ou prêtres appelés, chacun et chacune à sa façon, par Jésus Christ Sauveur et unis en communauté apostolique de façon à vivre le charisme d’Eugène de Mazenod pour évangéliser ceux qui sont les plus abandonnés.

Photo 2

Le 8 décembre, la Famille mazenodienne d’Aix-en-Provence s’est réunie pour célébrer Marie Immaculée, patronne des Oblats. Au cours de la rencontre qui s’est déroulée après la messe et à laquelle de très nombreux membres de la Famille ont participé, un questionnaire leur a été présenté. Ce dernier est composé de trois parties dont les mots clés sont : Christ, communauté et mission.

Photo 3

« Suis-moi ! » (Jn 1,43)
L’appel personnel à suivre le Christ est lancé par Jésus lui-même.
Suis-je conscient d’être appelé par le Christ ?
Comment cet appel s’est-il manifesté à moi, en moi ?

« Vous êtes tous les membres d’un même corps » (E.O. I, 1)
Former la communauté à l’exemple des apôtres car on n’est pas saint sans les autres, sans recevoir les autres.
Suis-je conscient que la famille mazenodienne est une communauté d’appelés du Christ ?
Comment cette communauté participe-t-elle à me faire vivre ma foi ?

« Notre mission est de rendre les hommes raisonnables, puis chrétiens et enfin de les aider à devenir des saints » (Règle 1818)
Suis-je conscient que le projet missionnaire de saint Eugène peut être mien ?
Comment suis-je prêt à le manifester dans mon milieu de vie ?

La communauté du Christ avec ses Apôtres est le modèle de la Famille mazenodienne. Le chemin de la sanctification et de l’efficacité de la mission y trouve sa source.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Pourquoi les Oblats viennent-ils à Saint-Laurent du Verdon?

Photo 1

Saint-Laurent du Verdon est un petit village situé dans le département des Alpes de Haute Provence. Les Saint-Laurennais ont la joie d’y accueillir de nombreux visiteurs, parmi lesquels les Oblats venant de tous les continents.

Photo 2

Au moins trois fois au cours de l’année, des Oblats viennent dans ce village d’une cinquantaine de personnes pour y célébrer la messe et visiter le château. C’est un pèlerinage sur les pas de saint Eugène de Mazenod.

C’est en septembre 1818 qu’il s’est retiré à Saint-Laurent du Verdon, dans le château familial, pour y rédiger la Règle de vie des Missionnaires de Provence, sa communauté naissante, devenue plus tard Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

Photo 3

Le samedi 22 septembre 2018, les Oblats ont célébré le bicentenaire de la rédaction de cette Règle. Le Supérieur général des Oblats, une trentaine de ses confrères et une soixantaine de membres de la Famille mazenodienne ont rendu grâce à Dieu pour le don de la vie religieuse et ont inauguré une plaque commémorative de la rédaction de la Règle de vie. La célébration s’est terminée par un pique-nique pris dans le jardin et la visite du château organisée par les propriétaires de cette bâtisse, tous originaires de Grande-Bretagne et amis des Oblats.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Fête de saint Eugène de Mazenod

Photo 1JPG

Cette année, le 21 mai tombant le lundi de Pentecôte, c’est le vendredi 25 mai que la famille mazenodienne a été invitée à fêter saint Eugène de Mazenod avec la communauté des Oblats d’Aix. Au début de la célébration eucharistique, les fidèles ont écouté avec attention et émotion, le récit des derniers moments de la vie du Fondateur des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

Photo 2JPG

Paroles de l’Écriture et chants entendus au cours de la messe évoquaient saint Eugène, son charisme et la mission de ses fils spirituels :

« Pour être l’humble signe chez les hommes
Et révéler l’Amour du Père,
Tu as montré le chemin du Royaume
Aux plus petits de cette terre » (Ps 95).

C’est ensuite dans le cloître que les nombreux participants se sont retrouvés autour de la communauté d’Aix au grand complet.
Les Oblats participant à l’Expérience de Mazenod, venus de tous les coins du monde étaient présents, ainsi que des Oblats de la communauté de Marseille.

Photo 3JPG

Pour la première fois, des laïcs de la paroisse de Fuveau et l’un de leurs prêtres, ont été accueillis en cette soirée festive. La famille mazenodienne s’agrandit !
Le P. BONGA a rappelé avec insistance quel était le message de saint Eugène sur la charité et le cœur de la mission de chacun : faire connaître Jésus-Christ.
Puis des membres de la famille mazenodienne, de jeunes Mazenodiens, des jeunes de la Frat, ont porté un témoignage sur leur vécu auprès de la communauté et au sein de cette famille mazenodienne : l’accueil, la simplicité et l’humilité des membres de la communauté, la sérénité de cette maison, l’amour de l’autre qui transparaît, la foi au service des autres, la rencontre de cultures différentes…tant de biens précieux puisés dans le charisme oblat et mis en valeur par les intervenants !

Photo 4JPG

La soirée, ponctuée de chants internationaux, s’est poursuivie par un barbecue géant qui a ravi tous les membres de cette belle famille mazenodienne.

Chantal BERNARD-BRET

Rencontre de la Famille mazenodienne – février 2018

Photo 1

Le samedi 17 février 2018, les Missionnaires Oblats d’Aix-en-Provence avaient invité les membres de la Famille mazenodienne à célébrer avec eux, le 192ème anniversaire de l’approbation par le pape Léon XII des Constitutions et Règles de leur Congrégation.

Photo 2

Après lecture du psaume 102, Bonga MAJOLA et Patrick VEY offrirent aux participants une présentation des points essentiels contenus dans le livre des Règles oblates et des différentes dimensions de la mission des Oblats. De leur exposé, certains aspects ont retenu tout particulièrement l’attention : les Constitutions et Règles sont nées dans la prière et toute la spiritualité des Missionnaires Oblats se trouve dans ce recueil. Ce petit livre que tout Oblat a « dans sa tête et dans son cœur » est à la fois :
-un point de référence duquel dépend l’identité des membres de la famille,
-une source d’approfondissement du charisme,
-une réflexion de l’Évangile qui aide à en comprendre les exigences,
-une manière concrète pour discerner la volonté de Dieu,
-un moyen de renouveau des individus et des communautés.
En réalité : « toute la vie d’un Oblat » !

Photo 3

L’objectif du Fondateur était d’unir les Oblats en une société dans laquelle ils deviendraient de saints missionnaires et s’engageraient au service des pauvres.
De nos jours, les pauvres ont de nouveaux visages qui sont multiples : familles éclatées, migration, combat spirituel…
Les deux dimensions essentielles de la mission des Oblats sont le besoin urgent d’évangéliser et de devenir des saints, de vrais disciples de Jésus-Christ.
C’est à cette même mission qu’est associée la Famille mazenodienne.
Ensemble, nous sommes invités à porter ces intentions dans la prière.

Photo 4

Les participants, réunis ensuite dans la chapelle des premiers vœux, ont vécu alors un intense moment de prière : les Oblats présents ont renouvelé leurs vœux.
La soirée s’est achevée par un chaleureux temps de partage et d’amitié dans la salle Mazenod.

En cette année de prière pour les vocations oblates, la communauté propose un temps de prière silencieuse chaque premier jeudi du mois à 20h30 dans la chapelle des Oblats, elle propose aussi la récitation du chapelet auprès du tombeau de saint Eugène de Mazenod, à la cathédrale de la Major à Marseille à 15h le 4 de chaque mois.

Et le 22 septembre 2018 : rendez-vous à Saint Laurent du Verdon, lieu où Eugène de Mazenod a rédigé les Constitutions et Règles en 1818.

Chantal BERNARD-BRET

L’ouverture de l’Année des Vocations oblates

Photo 1JPG

Le samedi 9 décembre 2017, les Missionnaires Oblats avaient invité les fidèles à célébrer avec eux la fête de l’Immaculée Conception et à inaugurer une année consacrée aux vocations oblates.

Photo 2JPG

Un temps de prière a tout d’abord rassemblé les participants dans la chapelle. Au cours de ce moment de réflexion et de recueillement, furent rapportées des paroles d’Eugène de Mazenod, concernant le nom de sa Congrégation. En effet, le 22 décembre 1825, peu après que le Pape eut reconnu la Congrégation sous le nom de Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, Eugène de Mazenod écrit au P. Tempier : « Qu’on se renouvelle surtout dans la dévotion de la très Sainte Vierge, pour nous rendre dignes d’être les Oblats de l’Immaculée Marie… » puis, le 20 mars 1826, après l’approbation de la Congrégation, il écrit encore au P. Tempier : « Ne vous semble-t-il pas que c’est un signe de prédestination que de porter le nom d’Oblats de Marie, c’est-à-dire consacrés à Dieu sous les auspices de Marie, dont la Congrégation porte le nom, comme un nom de famille qui lui est commun avec la très sainte et Immaculée Mère de Dieu ?… »

Photo 3JPG

Le P. Joseph BOIS a ensuite transmis l’annonce du Supérieur général de la Congrégation : que l’année ouverte le 8 décembre 2017 soit une « Année des Vocations oblates ». Le thème en sera « Venez et Voyez » (Jn 1,39) : Centrés sur la joie et la générosité de notre vie oblate. Cette année des vocations oblates répondra à l’appel du pape François pour une année consacrée à « Jeunesse, Foi et Discernement des Vocations ».

Puis le P. ASODO a présenté les statistiques de la formation dans les 5 régions où la congrégation est implantée : Afrique-Madagascar, Amérique latine, Asie-Océanie, Canada-États-Unis et Europe où actuellement 527 jeunes se préparent à la vie missionnaire.

Patrick VEY, Oblat en stage à Aix depuis quelques mois, a témoigné de son parcours depuis ses premiers pas chez les Oblats. Il a parlé des différentes étapes de sa formation, de ses longues études, de ses diverses expériences de vie communautaire et de vie apostolique. Bientôt, il prononcera ses vœux définitifs.

Photo 4JPG

Dans le cadre de l’Année des Vocations oblates, le Fr. Benoît DOSQUET a fait une proposition concrète : le 4ème jour de chaque mois, il se rendra à Marseille pour prier sur le tombeau du Fondateur. Il espère être accompagné par de nombreux membres de la famille mazenodienne.

La prière composée pour « les Vocations oblates » a ensuite été récitée par les participants à ce temps fort.

Finalement, l’assemblée a été conviée à partager un repas fraternel dans la salle Mazenod.

Chantal BERNARD-BRET

Le dimanche 21 mai, la famille mazenodienne s’est réunie

Photo 1

Elle voulait manifester, autour de la communauté des Oblats, son attachement à la mémoire du Fondateur et à son charisme. Ce charisme qui est encore la marque de la mission à laquelle les Oblats ont choisi de se donner.

Photo 2

Cette date est celle de la commémoration du retour de saint Eugène de Mazenod auprès du Père – c’était le 21 mai 1861 – et a été choisie pour fêter le saint que l’Église a reconnu à travers sa canonisation par le pape Jean-Paul II, le 3 décembre 1995.

Cette journée a ainsi mis en évidence la richesse des liens qui unissent les laïcs associés aux Oblats.

Photo 3

À l’issue de la messe de 11 heures, présidée par le père Krzysztof Zielenda dans la Chapelle de la Mission et animée par l’équipe des jeunes Mazenodiens, un moment de convivialité et de partage a eu lieu sur le parvis avec les fidèles présents, avant un repas plus intime pris en commun dans le cloître.

Gérard SOLDAINI

Pèlerinage à Paris sur les pas de saint Eugène

Photo 1

Les 4 et 5 février 2017, plusieurs membres de la Famille mazenodienne sont partis en pèlerinage à Paris sous la houlette du Frère Benoît et du Père Asodo. Ils ont marché sur les pas d’Eugène de Mazenod et ils ont également participé à la Messe d’action de grâce pour la béatification des martyrs du Laos.

Devant la statue du cardinal Guibert (crypte de la basilique du Sacré-Cœur)

Devant la statue du cardinal Guibert (crypte de la basilique du Sacré-Cœur)

Les Aixois se sont tout d’abord rassemblés dans la Basilique de Montmartre édifiée sur le Mont des Martyrs selon le souhait du Cardinal Guibert, Oblat de Marie Immaculée. Les pèlerins se sont recueillis dans la crypte de la Basilique, consacrée au Sacré-Cœur, où repose le célèbre cardinal. Les membres de la Famille mazenodienne se sont ensuite rendus au cimetière de Montmartre pour prier sur la tombe du Père Tempier, le fidèle compagnon d’Eugène de Mazenod, et de nombreux Oblats.

En 1860, les Oblats avaient fait construire, dans le 8ème arrondissement, un couvent qui fut durant quelques années leur maison générale. L’église attenante fut alors dédiée à Notre-Dame de l’Immaculée Conception : aujourd’hui c’est l’église Saint-André de l’Europe qui est ornée de beaux vitraux sur lesquels sont représentés les Missionnaires Oblats et Eugène de Mazenod.

Les pèlerins ont aussi pu évoquer le souvenir du Fondateur en passant près de l’ancien séminaire Saint-Sulpice (où Eugène étudia pendant 3 années), en visitant l’église Saint Sulpice, en longeant le bâtiment du Sénat (Eugène de Mazenod était sénateur d’Empire), en s’arrêtant à la chapelle miraculeuse de la rue du Bac…

Devant la chapelle des MEP

Devant la chapelle des MEP

Après avoir parcouru ce quartier riche en souvenirs, les pèlerins se sont retrouvés dans les locaux des Missions Étrangères de Paris où un accueil tout asiatique leur a été réservé. Les M.E.P. sont une société de vie apostolique spécialement engagée dans l’évangélisation en Asie. Le P. Roland JACQUES, OMI, a passionné ensuite son auditoire par une conférence mettant en lumière des témoignages émouvants sur les martyrs du Laos. Dans ce petit pays d’Asie, entre 1954 et 1970, 17 chrétiens sont morts martyrs : un jeune prêtre laotien, 5 laïcs laotiens, 5 prêtres des Missions Étrangères de Paris et 6 Oblats de Marie Immaculée (5 Français et 1 Italien). Ils ont été béatifiés à Ventiane le 11 décembre 2016.

La messe d’action de grâce, présidée par le Cardinal Vingt-Trois et concélébrée par une trentaine d’évêques, a été célébrée à Notre-Dame de Paris. Parmi eux, Mgr Louis-Marie Ling, aujourd’hui président de la conférence épiscopale du Laos-Cambodge. En mars 1970, il faisait partie de l’équipe dans laquelle 2 catéchistes connurent le martyre mais le futur Mgr Ling eut, par miracle, la vie sauve.

Cette célébration fut, pour les participants, un grand moment de ferveur et de louange.

Soirée-partage du 17 février 2017

Soirée-partage du 17 février 2017

Le 17 février 2017, date anniversaire de l’approbation de la Congrégation des Oblats de Marie Immaculée et de ses Constitutions et Règles, la Communauté avait convié la Famille mazenodienne à une soirée-partage. Après un temps de prière à la chapelle, au cours duquel les Oblats présents ont prononcé le renouvellement de leurs vœux, après un exposé du Frère Benoît, illustré de documents-photos sur les martyrs du Laos et un compte-rendu du voyage à Paris, les participants ont partagé un repas convivial et fraternel.

Chantal BERNARD-BRET

Rencontre de la Famille mazenodienne – février 2016

Photo 1

Dimanche 28 février 2016, la communauté des Missionnaires Oblats d’Aix avait convié les amis de la Famille mazenodienne à se rendre en pèlerinage à Saint-Cannat. C’est dans ce village proche d’Aix qu’est né le père Tempier.

Photo 2

Nous nous sommes donc rassemblés dans l’église où a été baptisé le père Tempier, l’ami et le confident d’Eugène de Mazenod. Une célébration simple et émouvante a rappelé à chacun des participants le sens de son baptême et la mission de tout baptisé. L’évocation de la figure du père Tempier a accompagné ce moment de prière.

Photo 3

De retour au 60 cours Mirabeau, les membres de la Famille mazenodienne ont écouté avec attention le rappel de l’événement fêté le 17 février par les Oblats : « le 17 février 1826, le Pape Léon XII approuvait la Congrégation ainsi que les Constitutions et Règles. Cette décision, qui consacrait la façon de vivre des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée et leur reconnaissance dans l’Eglise, fut accueillie avec joie. Le lendemain, le père de Mazenod écrivait au père Tempier et aux Oblats pour annoncer la nouvelle ».

Photo 4

Ensuite, le père Krzysztof ZIELENDA a lu la lettre du Supérieur général des Oblats qui adressait ses remerciements et ses félicitations à l’occasion des festivités du Bicentenaire. Le père Krzysztof a également remercié chaleureusement les membres présents pour le travail accompli, les services rendus, la présence et le soutien qui ont permis la réussite de la fête : « un groupe d’amis capables de vivre une spiritualité commune et de réaliser des choses ensemble ». Les fruits de ce temps d’anniversaire sont déjà tangibles, les rencontres à venir, conférences et autres pèlerinages qui ponctueront cette année 2016 permettront de resserrer encore davantage les liens de la Famille mazenodienne avec la communauté. Merci à tous.

La soirée s’est poursuivie par un temps de convivialité autour d’un repas partagé.

Chantal BERNARD-BRET