Archives pour la catégorie Mission

Année des vocations oblates

Photo 1

La joie et la générosité dans la vie oblate – c’est le thème de l’année des vocations oblates qui a commencé le 8 décembre 2017. Je voudrais vous inviter, dit le Supérieur général des Oblats, à considérer que le témoignage de joie et de générosité de nos vies peut éveiller un intérêt à la vocation chez les jeunes.

L’ouverture de l’Année des Vocations oblates

L’ouverture de l’Année des Vocations oblates

Diverses initiatives ont été prises par les unités oblates du monde entier dans le cadre de cette année consacrée aux vocations.

Quant à la communauté d’Aix-en-Provence, cette année a été inaugurée le 9 décembre lors d’une soirée de prière et de partage organisée par la Famille mazenodienne. Au cours de cette soirée, le P. ASODO a présenté les statistiques de la formation oblate et Patrick VEY, jeune Oblat allemand en stage à Aix, a donné un témoignage en présentant les différentes étapes de sa formation, de ses études, de ses diverses expériences de vie communautaire et de vie apostolique.

Au cours de l’année consacrée aux vocations la communauté d’Aix nous invite à à la prière devant le Saint Sacrement tous les premiers jeudis du mois, de 20h30 à 21h30, dans la Chapelle des Oblats. Elle nous propose aussi de réciter et de méditer le chapelet le quatrième jour de chaque mois, devant la tombe de saint Eugène de Mazenod à la cathédrale de Marseille à 15h, ou bien personnellement à un moment choisi de la journée.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Journée internationale du refus de la misère

Photo 1

Le Centre International Eugène de Mazenod s’est mis aux côtés de ceux qui combattent la misère, pour que la dignité et les droits des personnes soient respectés. « Très proches des gens avec lesquels ils travaillent, les Oblats demeureront sans cesse attentifs à leurs aspirations et aux valeurs qu’ils portent en eux ». Constitution n°8 des Missionnaires Oblats.

Photo 2

Dans la dynamique de nos Constitutions et Règles, et à la suite du Chapitre de 2016 qui nous invite à revoir notre mission en donnant la priorité aux nouveaux visages des pauvres, le Centre International Eugène de Mazenod s’est associé à la 30e journée du refus de la misère initiée par ATD Quart Monde. Depuis 1992, l’appel lancé par le père Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde : « Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré » – a été relayé par l’Assemblée générale de l’ONU qui a fait du 17 octobre la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.

Photo 3

Sur la ville d’Aix-en-Provence, voici bientôt 10 ans qu’un collectif a vu le jour afin de rappeler que la pauvreté était à notre porte et que nous devions lutter, les uns et les autres, afin d’éviter la descente vers la misère. Aujourd’hui, en France, on dénombre plus de 9 millions de personnes pauvres et 2 millions d’entre elles vivent avec moins de 500 € par mois. Cette pauvreté est à l’origine de la descente vers l’exclusion (logement inadapté, échec scolaire, maladie, chômage).

Photo 4

Cette année, le collectif aixois du « 17 octobre » avait décidé de transposer cette journée au samedi 21 octobre afin de sensibiliser un plus grand nombre de personne à cette cause.
En réalité, dès la veille, le film « MAKALA » d’Emmanuel Gras, suivi d’un débat, a ouvert le programme. A travers de simples engagements, des personnes ont marqué leur volonté de faire reculer une discrimination liée à la pauvreté et ont rappelé que toute personne était en mesure d’apporter quelque chose à la société. Les élèves du lycée Célony s’étaient occupés de toute la communication, la journée était animée par divers chœurs et groupes musicaux et par l’orgue de barbarie des compagnons d’Emmaüs. Une belle journée de convivialité, avec un large public intéressé et impliqué grâce à la capacité de mobilisation du collectif « 17 octobre » : ATD Quart Monde, Amnesty International, Secours Catholique, Unicef, etc.

« La misère n’est pas une fatalité, elle est l’œuvre des hommes et seuls les hommes pourront la détruire». Joseph Wresinski.

Benoît DOSQUET, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Retraite de l’AMMI

Photo 1

« Donnez-nous une part de votre esprit ! » C’est le thème de la retraite que les 20 laïcs italiens de l’AMMI (Association Missionnaire de Marie Immaculée), accompagnés par deux pères Oblats de la Province de la Méditerranée, ont vécue à Aix-en-Provence, du 23 au 27 août dernier.

Photo 2

Avec un désir fort de confirmer, une fois de plus, leur adhésion au charisme oblat, les participants de la retraite se sont donné rendez-vous dans les lieux chers à saint Eugène de Mazenod. La maison de la fondation où il vivait et ses écrits relus pendant la retraite l’ont rendu vivant et ont renouvelé chez les participants la conscience de ce qui depuis toujours les a fascinés chez ce saint.

Photo 3

La beauté de la ville, l’accueil chaleureux des Oblats de la communauté d’Aix, pères et frères, la compétence du père BONGA, sa capacité de transmettre le savoir et son témoignage de vie, tout cela a rendu inoubliable cette retraite qui a laissé, dans le cœur de tous, le désir fort de recevoir encore « une part de l’esprit » de saint Eugène. De nombreux religieux et laïcs, avec les Oblats de Marie Immaculée, premiers gardiens du charisme de saint Eugène, ont le désir de communiquer cet esprit à toutes les personnes de ce monde.

Marina Falcone – AMMI

Category: Mission, Nouvelles

Une retraite donnée à Aix

Photo 1

Ce sont 14 personnes : 8 laïcs d’Aix et de Strasbourg et 6 oblats de Marseille et de Pontmain, qui ont participé à la retraite donnée par Joseph Bois, ayant pour thème : « Au nom de Dieu, soyons saints ! » (Eugène de Mazenod, 18 février 1826). En s’inspirant de la vie et des écrits de saint Eugène de Mazenod et en s’appuyant sur la Parole de Dieu, les participants ont essayé de voir à quelle sainteté ils sont appelés aujourd’hui.

Photo 2

Il y avait deux instructions, une le matin et une en début d’après-midi, toutes assez courtes, pour présenter quelques aspects de la vie de saint Eugène et les textes bibliques à méditer. D’autres enseignements étaient proposés à ceux qui le voulaient, sur la prière, le discernement. Il y a eu aussi deux méditations vécues tous ensemble, au début et à la fin de la retraite.

Photo 3

Toute la retraite, y compris les repas, s’est déroulée dans le silence et un silence qui a été bien respecté. Les participants ont apprécié le cadre, le silence, l’atmosphère de prière, et que tout se soit passé sans précipitation, en prenant le temps pour chaque chose.

Joseph BOIS, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Visite des Oblats de la Délégation France-Benelux

rsz_1photo_1

C’est avec beaucoup de joie que la communauté d’Aix a accueilli un groupe d’Oblats polonais de la Délégation France-Benelux venus en pèlerinage aux sources de la Congrégation.

rsz_photo_2

Pendant la visite d’Aix, nos pèlerins ont suivi des conférences sur la vie de saint Eugène de Mazenod et ont visité les lieux où il a vécu à Aix et à Marseille. C’est la messe célébrée sur la tombe du saint Fondateur des Oblats qui a été le moment le plus touchant du pèlerinage.

rsz_photo_3

La Délégation de France-Benelux appartient juridiquement à la Province de Pologne. Elle a été créée après la seconde guerre mondiale pour desservir les nombreuses communautés chrétiennes de langue polonaise en France et en Belgique. Actuellement, la Délégation s’étend aussi au Luxembourg. Elle est composée d’une trentaine d’Oblats.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Retraite spirituelle des COMI

Photo 1

Les membres de l’Institut séculier des Coopératrices Oblates Missionnaires de l’Immaculée (COMI) ont quitté leur maison paternelle d’Aix, après une dizaine de jours. Le silence retombe sur le cloître et les espaces de la maison, où elles ont partagé la joie d’habiter les lieux de saint Eugène, qu’elles ont remplis de leur prière, leurs échanges, leur vivacité. Pour la première fois, les COMI de trois continents se retrouvaient à Aix : une trentaine environ, italiennes pour la plupart, mais aussi une uruguayenne et trois congolaises.

Photo 2

Même les COMI plus âgées ou celles qui ont des problèmes de santé n’ont pas renoncé à la possibilité de vivre cette expérience : venir rencontrer leur Père, saint Eugène de Mazenod, dans le bicentenaire de la fondation des OMI. Cette maison n’avait jamais été habitée par autant de femmes, même pas au temps des Carmélites ! L’accueil, l’aide et la disponibilité de la communauté OMI ont contribué de façon déterminante à la réussite de cette expérience, tout en renforçant aussi les liens fraternels avec les COMI.

Combien de moments de grâce ! La messe sur la tombe de saint Eugène, le mandat missionnaire pour deux COMI qui vont ouvrir une nouvelle mission en Argentine, le renouvellement des vœux temporaires de trois COMI et un 50e anniversaire d’oblation : elles se sont réjouies de leur vocation et de leur partage du charisme oblat, en tant que femmes consacrées, appelées à vivre dans le monde.

Photo 3

La retraite prêchée par leur assistant, le père Fabio CIARDI, OMI, a donc plutôt été une expérience de fraternité, pendant laquelle elles ont perçu que saint Eugène les accueillait en tant que filles, les encourageait à vivre la charité parmi elles et les confirmait dans leur mission d’évangélisation, en communion avec les Oblats, leurs frères.

BONGA MAJOLA, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Un groupe de Flamands à Aix

Photo 1

Piet WEIJS, mon oncle, a été missionnaire au Congo. Il est mort à l’âge de 38 ans, à Ipamu, le 11 octobre 1977 – dit Marjam HOEIJMAKERS. C’est avec beaucoup de joie que la communauté d’Aix a accueilli un groupe de laïcs de langue flamande venant de Belgique et des Pays Bas.

Photo 2

Ce groupe accompagné par le père Georges VERVUST était constitué de personnes vivant le charisme oblat dans leur vie quotidienne ou tout simplement apparentées aux Oblats. Les témoignages donnés font cependant croire qu’il est difficile d’être apparenté à un Oblat et de ne pas vivre leur charisme. La famille de mon mari est fière de Gérard DEFEVER, Oblat tué en 1964 pendant la guerre civile au Congo – témoigne Christiane. Mon frère Hugo VANDEMBRANDE rentre au cours de cette semaine de Bolivie. Il y a passé 47 ans. Il rentre car il est paralysé. Nous allons prendre soin de lui – dit André.

Photo 3

Les Oblats de la province de Belgique et des Pays Bas ne sont plus très nombreux et leur moyenne d’âge annonce un déclin inévitable. Cependant, l’œuvre missionnaire accomplie par les Oblats originaires de ces pays est grande et mérite d’être connue.

La maison d’Aix reste ouverte à tous les pèlerins oblats et à toutes les personnes qui désirent mieux connaitre leur spiritualité et leur œuvre missionnaire.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Les membres du Comité Général des Oblats Frères approfondissent la source de leur vocation

Photo 1

Du 11 au 20 février, le Centre International Eugène de Mazenod a accueilli en ses murs la rencontre du Comité Général des Oblats Frères. Ils ont pu vivre une belle expérience du bicentenaire, notamment à Aix, Marseille et à Notre-Dame-du-Laus (2ème maison oblate et lieu de la première vocation d’oblat frère), une expérience de fraternité entre eux et avec la communauté d’Aix, une expérience spirituelle, spécialement le 17 février, avec le renouvellement des vœux.

Photo 2

Dans la ligne de la lettre du pape François aux religieux, grâce à l’apport de la communauté d’Aix, le comité a pu relire les débuts de la vie fraternelle oblate dans la Congrégation. Les délégués régionaux ont partagé la vie de l’Oblat Frère en Région, ce qui a permis de rendre grâce pour les avancées et a ouvert quelques questions pour l’avenir.

Photo 3

Suite à la sortie du document « Identité et Mission du Religieux Frère dans l’Église », le comité a pu travailler l’aspect de la vie religieuse qui est à la source du charisme du Missionnaire Oblat. « Notre premier ministère dans l’Église en tant que religieux, c’est de maintenir vive chez les baptisés la conscience des valeurs fondamentales de l’Évangile et l’exigence de répondre par la sainteté de leur vie à l’amour de Dieu répandu dans les cœurs par l’Esprit-Saint » (cf. doc. N°7). Être témoins de Jésus-Christ ! Ce travail a permis au comité d’élaborer une base pour une retraite de 5 jours en Région.

Les deux derniers jours ont été consacrés à la préparation du 36ème Chapitre général qui aura lieu à Rome en septembre 2016.

Benoît DOSQUET, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Une visite des paroissiens de Salon-Grans

Photo 1

Si les Oblats du monde entier viennent en visite à Grans c’est parce que cette ville est le lieu de la première mission prêchée par les Missionnaires de Provence. Elle s’est déroulée du 11 février au 17 mars 1816. C’est avec une grande joie que la communauté des Oblats d’Aix a accueilli à son tour les paroissiens de Salon-Grans!

Photo 2

Dans le Régional du 9 au 15 mars 2016, Patricia de Dominici parle de cette visite de la façon suivante : « Le dimanche 6 mars, environ 150 pèlerins de la paroisse Salon-Grans ont déboulé à Aix vers le cours Mira¬beau, dans l’église du Saint-Esprit. D’abord, pour une messe présidée par le père Brice de Roux pendant laquelle le père Joseph Bois, Oblat de Marie Immaculée (OMI), a notamment parlé de Saint-Eugène de Mazenod, dans le cadre des 200 ans de la communauté oblate, née à Aix il y a 200 ans. Avant de passer par la porte Sainte à la cathédrale Saint-Sauveur (2016 est aussi l’année de la Miséricorde), les Salonais ont été accueillis pour un repas partagé dans le cloître des Oblats par le père Asodo, de Java (Indonésie). Pendant ce temps, dans une salle proche, le supérieur général (américain) des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, le Père Louis Lougen, «patron» de 3800 missionnaires répartis dans 65 pays dans le monde, présidait une session dans le cadre du bicentenaire ».

Category: Mission, Nouvelles

Vivre le Carême ensemble

Photo 1

Mardi dernier a eu lieu chez les Oblats d’Aix-en-Provence la première rencontre de Carême du groupe des jeunes. Nous allons désormais nous retrouver chaque mardi.

Photo 2

Afin que ce Carême 2016 soit pleinement vécu, nous souhaitons le vivre Ensemble. Pour cela nous nous proposons de porter la communion aux personnes âgées, malades et handicapées lors de la Semaine Sainte.

Pourquoi porter la communion à ces personnes ? Car cela peut être pour nous une belle aventure missionnaire ! À l’exemple de saint Eugène de Mazenod et désirant vivre le charisme oblat, nous voulons pendant ce temps fort aller vers les pauvres et les malades et leur apporter notre aide et notre soutien en Christ ! Nous serons envoyés au nom de la communauté des Oblats !

Comment nous préparer à cette mission ? La préparation se fait à travers la prière et le partage de la parole de Dieu ! Pour cela nous invitons les jeunes à venir tous les mardis de 19h15 à 19h45 à partir du mardi 16 février, au 56 cours Mirabeau.

Sophie VLAISLOIR

Category: Mission, Nouvelles