Archives pour la catégorie Nouvelles

Pourquoi les Oblats viennent-ils à Saint-Laurent du Verdon?

Photo 1

Saint-Laurent du Verdon est un petit village situé dans le département des Alpes de Haute Provence. Les Saint-Laurennais ont la joie d’y accueillir de nombreux visiteurs, parmi lesquels les Oblats venant de tous les continents.

Photo 2

Au moins trois fois au cours de l’année, des Oblats viennent dans ce village d’une cinquantaine de personnes pour y célébrer la messe et visiter le château. C’est un pèlerinage sur les pas de saint Eugène de Mazenod.

C’est en septembre 1818 qu’il s’est retiré à Saint-Laurent du Verdon, dans le château familial, pour y rédiger la Règle de vie des Missionnaires de Provence, sa communauté naissante, devenue plus tard Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

Photo 3

Le samedi 22 septembre 2018, les Oblats ont célébré le bicentenaire de la rédaction de cette Règle. Le Supérieur général des Oblats, une trentaine de ses confrères et une soixantaine de membres de la Famille mazenodienne ont rendu grâce à Dieu pour le don de la vie religieuse et ont inauguré une plaque commémorative de la rédaction de la Règle de vie. La célébration s’est terminée par un pique-nique pris dans le jardin et la visite du château organisée par les propriétaires de cette bâtisse, tous originaires de Grande-Bretagne et amis des Oblats.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Une expérience dans la terre sainte des Oblats

Photo_1_1024x

Du 6 au 24 août, 23 jeunes oblats de 12 nationalités différentes venant de quatre maisons de formation se sont rassemblés à Aix-en-Provence pour revivre l’expérience de notre saint Eugène de Mazenod, Fondateur des Oblats.

Photo_2_1024x

Dès nos premières impressions du cours Mirabeau à l’arrivée, nous sentons que l’expérience que nous allons faire sera chaleureuse. Dans une atmosphère interculturelle, nous sommes appelés dès le premier jour à découvrir notre rencontre avec le Christ à travers l’histoire de vie de notre Fondateur, en même temps qu’à identifier les difficultés auxquelles est confrontée notre famille religieuse. Tout se poursuit par un contact direct avec notre histoire dans les pèlerinages sur les pas de saint Eugène et le partage de nos expériences vocationnelles pour une plus grande compréhension et relation entre nous. Puis le festival d’été prévu et organisé par des jeunes laïcs associés aux oblats a ajouté une touche personnelle à notre expérience ; festival qui nous a permis de rencontrer ces jeunes, de vivre avec eux tout en témoignant de notre oblation et en partageant nos expériences. Ce festival a en quelque sorte été une application de tout ce que nous avions appris durant les premiers jours. Il nous a permis de vivre l’idéal du fondateur qui s’adonnait corps et âme aux jeunes. La convivialité, l’entraide, le sens du service et la charité étaient au rendez-vous. Il n’existait plus de barrières linguistiques ou culturelles, nous étions un seul cœur et une seule âme. Du coup notre multiculturalité s’est vite transformée en interculturalité. Tout ceci a suscité une fois de plus notre désir de nous engager à vivre la vocation oblate qui est un appel à la vie apostolique et missionnaire.

Photo_3_1024x

Donc, puisqu’il est dit que chaque être est un absolu, qu’aucune expérience n’est transmissible et que le monde est à recréer sans cesse, venez expérimenter vous-même le secret de la vie oblate. Les portes de la maison d’Aix sont grandes ouvertes pour vous accueillir. Alors venez et vous verrez.

Leon ALDAYIR, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Rentrée de la Frat Mazenodienne

Photo 1

Etudiants à Aix-en-Provence, nous avons choisi de vivre notre année universitaire aux côtés de la communauté des Oblats. Lors du week-end d’intégration, nous nous sommes rencontrés autour de temps de partage et nous avons pu tisser des liens fraternels en apprenant à nous connaître.

Photo 2

Chacun avec sa différence et sa propre personnalité s’est intégré et nous formons maintenant une véritable fraternité basée sur l’écoute, le respect de l’autre, l’ouverture, le partage et la vie spirituelle. C’est aussi grâce à une convivialité naturelle et une ambiance détendue que nous nous sommes sentis les bienvenus au sein de la communauté. Dans un projet de vie chrétienne inspiré par saint Eugène de Mazenod pour qui le détachement des biens matériels et l’aide des plus faibles étaient essentiels, il s’agit de faire le choix de « réussir sa vie » plutôt que celui de « réussir dans la vie ». Après une réflexion commune, une parole ressort comme une ligne directrice de l’année, celle où Jésus s’exprime :  » Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » (Jean 8, 12). Nous sommes ainsi appelés à porter cette lumière toujours présente dans nos cœurs afin qu’elle puisse illuminer le monde. C’est par le fruit de ce week-end d’intégration que jaillira la lumière de Dieu.

Gabrielle BOURCIER

Eugène de Mazenod et Saint-Laurent du Verdon

Photo 1

En septembre 1818, saint Eugène de Mazenod se retira avec deux de ses compagnons dans la bastide familiale de Saint-Laurent du Verdon pour y rédiger la première Règle de vie de la Société des Missionnaires de Provence, qu’il avait fondée à Aix-en-Provence deux ans plus tôt avec un petit groupe de prêtres et qui, en 1826, prendrait le nom de Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

Photo 2

La bâtisse a été construite entre 1600 et 1610. Elle est entourée d’une propriété rurale d’un peu plus de trois cents hectares d’un seul tenant, achetée par Alexandre Mazenod aux coseigneurs de Saint-Laurent grâce au don de sa sœur Jeanne, qui avait elle-même hérité de son mari décédé en 1730. Charles-Alexandre Mazenod, grand-père du Fondateur, obtint par lettres royales du 10 février 1741 une charge de président à la Cour des comptes, aides et finances de Provence. Il devint ainsi membre de la noblesse de robe. Monsieur de Mazenod est donc reconnu comme noble fieffé, c’est-à-dire un noble dont le titre est rattaché à un territoire : il est seigneur de Saint-Laurent ; en d’autres termes, Saint-Laurent est le titre de noblesse de Charles-Alexandre de Mazenod.

Après la Révolution, Mme Joannis-Bonnet, belle-mère de monsieur de Mazenod, réussit à récupérer cette propriété, annexée par le gouvernement de la Révolution comme avaient été confisqués tous les domaines des nobles.

En 1802, quand Eugène revient de l’exil auquel il a été contraint par la Révolution de 1789, alors qu’il était âgé de 9 ans, il ne peut pas immédiatement jouir des charmes de la ville d’Aix, car il est menacé par le service militaire. La conscription se faisant par tirage au sort, il quitte Aix-en-Provence et va se faire oublier à Saint-Laurent ; lieu de résidence où il passe cinq mois, lui permettant de trouver un remplaçant à moindre prix et d’échapper ainsi au service militaire. C’est pour lui un temps d’ennui très pesant après la vie mondaine qu’il avait menée en Sicile.

Après plusieurs années d’interrogation, de recherche d’un avenir, Eugène de Mazenod va entendre un appel à se mettre totalement au service de l’Eglise de France, très en souffrance après la Révolution. Il entre au séminaire de Saint-Sulpice à Paris. Après avoir été ordonné prêtre, il revient à Aix-en-Provence, sa ville natale, et se met au service des pauvres, des petits, des abandonnés (paysans des campagnes, prisonniers, domestiques, jeunes). Devant l’énormité de la tâche, il réunit quelques prêtres du diocèse d’Aix et Fréjus et fonde, en 1816, une association qui va prendre le nom de « Missionnaires de Provence ». Deux ans plus tard, l’association accueillant des jeunes et s’étendant en dehors de la Provence, Eugène de Mazenod éprouve le besoin d’écrire une Règle de vie pour maintenir l’esprit et l’unité de ce groupe de missionnaires.

Photo 3

C’est dans ce but qu’il va faire retraite dans la propriété familiale de Saint-Laurent et, du 1er au 16 septembre 1818, accompagné de Noël François Moreau et Marius Suzanne, il va rédiger la première Règle des Missionnaires de Provence.

Même s’il apprécie le calme de Saint-Laurent, Eugène de Mazenod pense que sa famille doit se séparer de cette propriété. Et cependant, il garde un attachement certain pour ce domaine : évêque de Marseille, il contribuera au financement de la restauration de l’église paroissiale, comme le rappelle une plaque posée sur un mur de l’église.

« Cette maison est passée dans les mains de propriétaires différents. Nous en gardons un double souvenir, celui de la gloriole humaine de la famille Mazenod, qui ne dura pas, et le souvenir du recueillement de saint Eugène qui, dans le silence de cette campagne, a conçu la première Règle. Depuis cette époque, cette Règle anime le zèle missionnaire des Oblats » – écrit le Père René Motte.

Category: Nouvelles

Festival d’été chez les Oblats d’Aix

1

Le festival d’été est l’aboutissement du Parcours-Mission. Organisé par les jeunes en lien avec les communautés oblates de Lyon et d’Aix-en-Provence, il s’inscrit dans le cadre de l’année des vocations oblates. C’est une activité missionnaire menée ensemble avec les scolastiques oblats et vécue dans la joie.

2

Depuis plusieurs années, les Oblats de France proposent aux jeunes en quête de leur place dans l’Église une formation à la vie chrétienne et au charisme oblat. Appelée Parcours-Mission, cette formation est donnée sur trois weekends, à la Maison de Chavril à Sainte Foy-Lès-Lyon. Le festival d’été est une activité missionnaire organisée par les participants de ce parcours.

3

Cette fois-ci, le festival d’été s’inscrit dans le cadre de l’année des vocations oblates qui a pour thème « la joie et la générosité dans la vie oblate ». C’est dans la disponibilité pour la mission qu’on découvre la vraie joie et l’épanouissement. Les jeunes organisateurs du festival en font pour la première fois l’expérience.

4

Les rencontres et les partages pendant ce festival sont enrichis par la présence des scolastiques qui font leurs études de théologie dans les maisons oblates de formation en Pologne, en Italie et aux États-Unis. Une vraie fraternité qui dépasse les frontières géographiques est donc mise en œuvre.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

CIEM – les événements à venir

Photo 1

C’est avec joie que la communauté des Oblats du Centre International Eugène de Mazenod à Aix partage avec vous les nouvelles de sa mission et vous invite à participer aux événements à venir.

Session d’été des scolastiques

Session d’été des scolastiques

La session des maîtres des novices s’est achevée le 31 juillet. La semaine dernière nous avons reçu quelques membres de la Région oblate Canada-USA pour un tournage de vidéos dans le cadre de l’année des vocations oblates. Au début de cette semaine, nous avons accueilli 22 Italiens (oblats et jeunes) de passage pour une nuit. En même temps commençait la session d’été des scolastiques avec 22 jeunes en formation et 2 formateurs.

Festival d’été

Festival d’été

Depuis quelques mois, nous préparons avec les jeunes le Festival d’été que notre communauté organise en lien avec les Oblats et les jeunes de Lyon.

En voici le programme :
Mercredi 15 août, à 18h : messe de l’Assomption dans le cloître
Jeudi 16 août, à 18h30 : visite de la maison et soirée internationale dans le cloître
Vendredi 17 août, à 20h30 : veillée de prière jusqu’à minuit
Samedi 18 août, à 20h30 : spectacle « l’Homme qui marche » de Christian BOBIN
Dimanche 19 août, à 11h : messe internationale

Château de Saint-Laurent du Verdon

Château de Saint-Laurent du Verdon

En septembre, un autre évènement est à l’agenda, les 200 ans de notre Règle de vie.
Au début de septembre 1818, saint Eugène de Mazenod s’est retiré à Saint-Laurent du Verdon, dans le château familial, pour y rédiger les Constitutions et Règles de sa communauté naissante.

Au programme de cet anniversaire :
Le vendredi 21 septembre 2018, à 18h30, à la chapelle des Oblats, la conférence sur les armoiries de Monseigneur Eugène de Mazenod par Monsieur Cyril GAMBINI, directeur du collège Saint Eugène de Mazenod à Marseille.

Le samedi 22 septembre 2018, la communauté vous convie à une sortie à Saint-Laurent du Verdon pour commémorer le bicentenaire de cet évènement.
Au programme du 22 septembre :
Messe à l’église de Saint-Laurent du Verdon à 11h
Bénédiction de la plaque commémorative, verre de l’amitié et visite du château
Pique-nique au bord du Verdon

Vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à ces propositions, nous vous souhaitons un bon mois d’août.

Missionnaires Oblats d’Aix

Category: Communauté, Nouvelles

Festival d’été

1

Les Oblats de la Communauté d’Aix-en-Provence et de la Maison de Chavril, 5 jeunes laïcs oblats, engagés pour l’année 2017-18 (Jean-Baptiste, Manta, Michel, Sophie, Thibault) ont décidé d’unir leur force !

Photo 2

… Tu as entre 18 et 30 ans,
… Tu es dispo du 15 au 19 août 2018
… Tu es à l’aise avec notre « style oblat »
… ou tu souhaites mieux le découvrir

Viens apporter tes talents à la réalisation des animations du soir, ouvertes à tous âges, croyants comme non croyants, Aixois comme touristes !

Ce festival porté par les jeunes, se fera en partenariat avec 25 scolastiques Oblats (jeunes Oblats en formation) de 12 nationalités différentes.

Photo 3

Matinée : « Être avec Lui »
Temps de prière, de célébration
Topo et échanges
Temps personnel et/ou ballade, randonnée

Après-midi : « Être envoyé »
Animation festival de rue
Préparation des animations du soir (répétitions, organisation de l’accueil, de la logistique, etc)

Rejoins-nous pour ce Festival d’été… « Rencontrer – Vivre –Partager »

Qui sont les Maîtres des novices?

Photo 1

Le Maître des novices est l’éducateur des candidats à la vie religieuse. Il aide les candidats à discerner plus clairement l’appel du Seigneur et à répondre à cet appel. Au cours de cette année des vocations oblates, les Maîtres des novices de la Congrégation des Missionnaires Oblats, issus de 16 pays différents, sont réunis à Aix-en-Provence.

Photo 2

« Etre Maître des novices est un véritable engagement missionnaire. Ce ministère me permet de vivre pleinement le charisme oblat et de collaborer avec le Christ qui a formé les hommes à la vie missionnaire » – dit un des participant à la session.

« Nous vivons cette mission dans la communauté apostolique en suivant l’exemple de Jésus et des Apôtres » – dit un autre Maître des novices.

Photo 3
Mieux comprendre l’identité missionnaire des Oblats. Savoir initier les jeunes à la prière et à la vie religieuse selon la spiritualité oblate. Vivre dans un contexte d’interculturalité. Faire face à la fragilité des candidats – autant de questions qui parmi d’autres font l’objet de la session.

Celle-ci est dirigée par le Père Cornelius NGOKA, assistant du Père général chargé de la formation. Les interventions majeures sont faites par le Père Frank SANTUCCI, Oblat, et le Père Thierry ANNE, Jésuite.

Krzysztof ZIELENDA, OMI

Category: Mission, Nouvelles

Fête de saint Eugène de Mazenod

Photo 1JPG

Cette année, le 21 mai tombant le lundi de Pentecôte, c’est le vendredi 25 mai que la famille mazenodienne a été invitée à fêter saint Eugène de Mazenod avec la communauté des Oblats d’Aix. Au début de la célébration eucharistique, les fidèles ont écouté avec attention et émotion, le récit des derniers moments de la vie du Fondateur des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

Photo 2JPG

Paroles de l’Écriture et chants entendus au cours de la messe évoquaient saint Eugène, son charisme et la mission de ses fils spirituels :

« Pour être l’humble signe chez les hommes
Et révéler l’Amour du Père,
Tu as montré le chemin du Royaume
Aux plus petits de cette terre » (Ps 95).

C’est ensuite dans le cloître que les nombreux participants se sont retrouvés autour de la communauté d’Aix au grand complet.
Les Oblats participant à l’Expérience de Mazenod, venus de tous les coins du monde étaient présents, ainsi que des Oblats de la communauté de Marseille.

Photo 3JPG

Pour la première fois, des laïcs de la paroisse de Fuveau et l’un de leurs prêtres, ont été accueillis en cette soirée festive. La famille mazenodienne s’agrandit !
Le P. BONGA a rappelé avec insistance quel était le message de saint Eugène sur la charité et le cœur de la mission de chacun : faire connaître Jésus-Christ.
Puis des membres de la famille mazenodienne, de jeunes Mazenodiens, des jeunes de la Frat, ont porté un témoignage sur leur vécu auprès de la communauté et au sein de cette famille mazenodienne : l’accueil, la simplicité et l’humilité des membres de la communauté, la sérénité de cette maison, l’amour de l’autre qui transparaît, la foi au service des autres, la rencontre de cultures différentes…tant de biens précieux puisés dans le charisme oblat et mis en valeur par les intervenants !

Photo 4JPG

La soirée, ponctuée de chants internationaux, s’est poursuivie par un barbecue géant qui a ravi tous les membres de cette belle famille mazenodienne.

Chantal BERNARD-BRET

45e Expérience de Mazenod

Photo 1JPG

Ce sont 12 Oblats, de 8 différentes nationalités, qui participent actuellement à l’Expérience de Mazenod donnée en français. Cette session est animée par trois Oblats : Ron Laframbroise (San Antonio aux Etats-Unis), Joseph Bois et Asodo Istoyo (Aix-en-Provence), et se déroule au berceau de la Congrégation.

Photo 2JPG

L’Expérience de Mazenod est un programme de ressourcement dont le but est de permettre aux participants une relecture de leur expérience du charisme oblat dans leur vie missionnaire de chaque jour. L’Expérience se déroule dans une atmosphère de prière, de réflexion et de partage fraternel. Des moments importants de l’Expérience sont les pèlerinages dans les lieux significatifs de la fondation : Aix-en-Provence, les premières missions prêchées par les Missionnaires de Provence, la tombe du Fondateur à Marseille. Dans ce programme, le point fort sont les deux semaines de retraite silencieuse selon les Exercices spirituels de saint Ignace qui se déroulera dans un monastère.

Photo 3JPG

C’est le Chapitre général de 1986 qui a fait naître le programme de ressourcement spirituel appelé Expérience de Mazenod, en choisissant pour lieu Aix-en-Provence. La première des 45 Expériences vécues jusqu’à présent a eu lieu en 1990. Ce sont près de 620 Oblats qui ont participé à ce programme. Le 12 septembre prochain commence l’Expérience en anglais.

Krzysztof ZIELENDA, OMI