Jubilé des Oblats

Les Oblats ont bientôt 200 ans ! L’aventure missionnaire des Oblats de Marie Immaculée a commencé avec saint Eugène de Mazenod qui, le 25 janvier 1816, installait dans l’ancien Carmel d’Aix-en-Provence un groupe de prêtres pour évangéliser la Provence. Aujourd’hui, les Oblats, au nombre d’environ 3800, sont présents dans soixante-cinq pays. À Aix-en-Provence des célébrations jalonneront le bicentenaire des Oblats à la fin de l’année 2015 et sur une partie de l’année 2016.



photo-1jpg

Cinquième conférence du bicentenaire

Le samedi 10 septembre 2016, Mme Marie-Thérèse OTTAVIOLI a donné une conférence dans laquelle elle nous a fait découvrir la vie et l’œuvre missionnaire du vénérable père Charles Dominique Albini. Suite

Photo1

Le bicentenaire et le congrès sur la vocation

Dans une lettre du 8 décembre 2013 adressée à la Congrégation, le Père général présentait la pastorale des vocations comme un ministère vital pour la Congrégation. Cette pastorale est en lien étroit avec la mission que les Oblats exercent ensemble avec les jeunes. Dans le cadre du bicentenaire, deux congrès ont été organisés à Aix par l’Administration générale. Suite

Photo1

Congrès sur la vocation à la vie missionnaire

Le Congrès a commencé le jeudi 7 juillet par une liturgie d’entrée dans la maison- mère de la Congrégation, terre sainte des Oblats, présidée par le père BONGA. 32 Oblats venus de tous les continents participent à ce Congrès. Suite

Photo_1

Le texte intégral de la conférence du 21 mai 2016

Les premiers jeunes à entrer dans la communauté des Missionnaires de Provence furent Jean Joseph Hippolyte Courtès, Marie-Jacques Antoine, dit « Marius » Suzanne et Jacques Joseph Marcou. Le rôle qu’ils ont joué dans les premières années de vie de leur communauté a été présenté lors de la quatrième conférence du bicentenaire, donnée par Bertrand MORARD. Suite

Photo 1

Quatrième conférence du bicentenaire

En la fête de saint Eugène de Mazenod, Bertrand MORARD a donné une conférence dans laquelle il nous a fait découvrir le rôle des pères Courtès, Marcou et Suzanne au cours des premières années de la vie des Missionnaires de Provence. Suite