194e ANNIVERSAIRE DE L’APPROBATION PONTIFICALE DES CONSTITUTIONS ET REGLES

Le 18 février 1826, Eugène de Mazenod écrit une lettre au p. Tempier lui annonçant la bonne nouvelle, « Mon cher ami, mes chers frères, le 17 février 1826, le Souverain Pontife Léon XII a confirmé la décision de la congrégation des cardinaux, et spécifiquement approuvé l’Institut, les Règles et les Constitutions des Missionnaires Oblats de la très sainte et Immaculée Vierge Marie.. »

Photo 1

Le lundi 17 février 2020, 194 ans plus tard, la salle Suzanne ( au 56 Cours Mirabeau) était presque trop petite pour accueillir les fidèles de l’église de la Mission, les membres de la Famille Mazenodienne et les amis des Missionnaires Oblats. Tous étaient venus fêter avec la Communauté le 194ème anniversaire de la reconnaissance par le Pape de la Congrégation et de ses Constitutions et Règles.

Un bref rappel historique, la lecture d’un extrait de la lettre de saint Paul aux Colossiens, un temps de silence, une prière pour méditer avec Saint Eugène, quelques chants et la lecture d’extraits de la lettre du P.Louis Lougen, Supérieur Général, ont permis à l’assistance de partager un intense moment de prière en communion avec les Missionnaires Oblats du monde entier.

« Le projet missionnaire d’Eugène et de ses compagnons est écrit dans nos cœurs. … nous voyons sa pertinence prophétique pour aujourd’hui encore…L’Eglise, en notre temps et au temps du Fondateur, a été dévastée de diverses manières et dans divers endroits, à travers le monde…Cette réalité nous crie l’urgence et touche nos cœurs comme elle l’a fait chez Eugène » Lettre du P.Louis Lougen, Supérieur Général, 17 février 2020.

Photo2

Le frère Benoît a ensuite rappelé brièvement, à l’aide de photos, quelles furent les étapes principales ainsi que les moments marquants de la vie d’Eugène de Mazenod. Il a mis en lumière le côté humain du Fondateur, passionné de l’homme et passionné de Jésus-Christ.

« L’homme est la créature de Dieu et vous, vous êtes les enfants de Dieu, les frères de Jésus-Christ. Connaissez votre dignité, vous les associés à la nature divine… » Eugène de Mazenod. Sermon de la Madeleine. 1813.

Cette passion pour l’homme et pour Dieu, Eugène de Mazenod l’a manifestée tout au long de sa vie auprès des plus pauvres, des abandonnés de son temps…C’est cette même passion que les Oblats expriment dans leur règle de vie : « A travers le regard du Sauveur crucifié, nous voyons le monde racheté de son sang, dans le désir que les hommes, en qui se poursuit la passion, connaissent eux aussi la puissance de sa résurrection » (CC4)

C’est alors que frère Benoît a partagé quelques- uns des moments forts de son tout récent séjour aux Philippines et en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde où toutes les religions se côtoient.

Photo 3

Benoît a été impressionné par la présence des laïcs qui travaillent efficacement avec les Oblats, par la vitalité des communautés de base, par l’implication des Oblats dans les paroisses, les écoles, par la vie compliquée des Oblats Frères rencontrés aux Philippines, par la participation des jeunes, par la joie manifestée par des responsables de la Famille Mazenodienne lors d’une rencontre, par la prière, la vie missionnaire qui animent toutes les communautés.
Un grand merci à Benoît pour ce témoignage plein de joie et d’espérance. Et c’est dans une fraternité toute mazenodienne que les participants ont partagé le repas qui a clôturé cette belle soirée.

Photo 4

Chantal Bernard Bret (Membre de la Famille Mezonodienne, Aix)