Bicentenaire des Oblats

Le 25 janvier 2016, les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI) vont fêter le bicentenaire de la naissance de leur Congrégation. Celle-ci a été fondée à Aix-en-Provence par Eugène de Mazenod (1782-1861), prêtre du diocèse d’Aix.

Salle de la Fondation

Salle de la Fondation

L’histoire de la Congrégation
Après la Révolution française, Eugène de Mazenod fut bouleversé par l’état d’abandon des chrétiens en Provence. Il voulut être « le serviteur et le prêtre des pauvres », et sacrifier sa vie tout entière. Devant l’immensité de la tâche, Eugène de Mazenod fait appel à quelques prêtres pour former une petite équipe chargée de réveiller la foi des chrétiens, surtout des plus abandonnés : ceux des campagnes, les jeunes, les prisonniers, les petites gens de la ville.
Le 25 janvier 1816, avec quatre compagnons, il fonde la Société des Missionnaires de Provence, qui deviendra, dix ans plus tard, la Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, reconnue par le Pape Léon XII. Il devient évêque de Marseille en 1837, il se donne totalement au service de son diocèse qui est en plein développement tout en continuant à diriger la congrégation qu’il a fondée. Il posera la première pierre de Notre-Dame de la Garde et de la Cathédrale de la Major à Marseille ; un autre Oblat, Monseigneur Guibert rétablira le culte à Saint-Martin de Tours et sera à l’origine de la Basilique du Sacré Cœur de Montmartre.

La mission des Oblats chez les Inuits a commencé en 1912

La mission des Oblats chez les Inuits a commencé en 1912

En 1841, malgré le petit nombre, la Congrégation n’hésite pas à envoyer des missionnaires au Canada et aux États-Unis, puis en Asie (Sri Lanka), en Afrique (Afrique du Sud et Lesotho).
Aujourd’hui, les Missionnaires Oblats, au nombre d’environ 3800, sont présents dans plus de 65 pays.

La spiritualité de la Congrégation
Elle est centrée sur le Christ-Sauveur qu’elle doit faire connaître et aimer.
A l’exemple de saint Eugène de Mazenod qui tenait à parler le provençal pour être compris par les petites gens, les Oblats ont toujours eu le souci d’apprendre la langue des peuples auprès desquels ils sont envoyés et de vivre une grande proximité avec eux.
Eugène de Mazenod a été déclaré saint par le Pape Jean-Paul II en 1995.
« Le petit rameau, planté par Eugène de Mazenod en 1816, est devenu un arbre vigoureux, étendant ses branches sur deux hémisphères et qui sait s’adapter aussi bien au climat glacé du Pôle Nord qu’aux chaleurs brûlantes de l’Équateur» (Saint-Jean XXIII, le 21 mai 1961).

Les manifestations du Bicentenaire à Aix-en-Provence
Des célébrations jalonneront cet évènement à la fin de l’année 2015 et sur une partie de l’année 2016.

La messe du Jubilé : elle sera présidée le dimanche 24 janvier 2016 à 10 h 30 à la cathédrale par Mgr Christophe Dufour, en présence du Supérieur général des Missionnaires Oblats.

Une exposition retraçant les moments forts de la vie des Missionnaires Oblats depuis 1816 : elle se tiendra au n° 60 du Cours Mirabeau, du 25 janvier au 7 février 2016 (animation prévue pour les scolaires).

Des conférences : tout au long de l’année, une série de conférences ayant pour thème les premiers compagnons de saint Eugène de Mazenod.

Service de la communication pour le Jubilé