Congrès sur la vocation à la vie missionnaire

Le Congrès a commencé le jeudi 7 juillet par une liturgie d’entrée dans la maison- mère de la Congrégation, terre sainte des Oblats, présidée par le père BONGA. 32 Oblats venus de tous les continents participent à ce Congrès.

Photo2

Pendant les trois premiers jours, les participants se sont avant tout mis à l’écoute du Seigneur. Comme nous le rappelait le père Louis LOUGEN, Supérieur général, dans son homélie et dans son allocution de bienvenue, la vocation est une réponse à l’appel du Seigneur. Il nous invite à son école, nous disposant à son écoute par la prière silencieuse devant le Saint Sacrement et la célébration commune de nos dons.
Ce Congrès veut être également un temps de partage et d’écoute attentive les uns des autres. Les trois premiers jours ont ainsi été consacrés à l’échange et à l’accueil des expériences des uns et des autres dans un climat fraternel.
Nous retenons de ce partage l’espérance qui nait de l’engagement et des sacrifices consentis pour redonner des forces nouvelles à notre famille religieuse. Et ce nouvel élan ne pouvait mieux partir que de la Salle de Fondation, d’où nous nous acheminons vers la deuxième étape de notre parcours.

Jules Florent DIKANY, OMI