Deuxième conférence du bicentenaire

Le samedi 27 février 2016, dans le cadre de la série de conférences prévues tout au long de cette année du Bicentenaire, le père Michel COURVOISIER a donné une conférence sur le père François de Paule Henry Tempier. Il y avait du monde au 56 Cours Mirabeau pour découvrir, ou approfondir, la personnalité et l’œuvre de celui qui fut l’ami et le très fidèle compagnon du Fondateur des Oblats.

Photo 2

C’est Eugène de Mazenod qui, à l’automne 1815, proposa au jeune prêtre natif de Saint-Cannat (un village proche d’Aix), de le rejoindre et de l’accompagner dans la fondation des Missionnaires de Provence. Tempier devint très vite l’homme de confiance, le conseiller, le « bras droit » du Fondateur. Il affronta avec courage et dévouement les difficultés rencontrées dans les responsabilités qui lui furent confiées: une nouvelle communauté dès 1818 à Notre-Dame du Laus, la charge de vicaire général à Marseille, la direction du grand séminaire, la formation et l’accompagnement des Oblats et même les conflits d’Eugène de Mazenod avec les autorités politiques et religieuses de l’époque… Dans l’ombre du Fondateur, Tempier laisse l’image d’un missionnaire au grand cœur, effacé mais ô combien efficace, cet aspect a été fortement souligné par le père COURVOISIER. La Congrégation lui doit beaucoup.

Photo 3

Le cycle de conférences se poursuivra le samedi 2 avril prochain et présentera les autres premiers compagnons de saint Eugène et de Tempier : Mie, Deblieu, Icard, Maunier.

Chantal BERNARD-BRET