Expérience de Mazenod

Le père James Ralston OMI de Johannesburg, en Afrique du Sud (OMISA) a participé il y a peu à l’Expérience de Mazenod. Il nous partage ce que cette Expérience a signifié pour lui.

Photo 2

« En cette année qui marque le 25e anniversaire de mes vœux, j’ai trouvé pertinent de prendre un temps de réflexion et de ressourcement de qualité, et je me suis inscrit comme participant à l’Expérience de Mazenod. Les 21 années depuis mon ordination se sont passées dans la formation comme trésorier pendant 8 ans en même temps que dans le ministère paroissial.

L’Expérience de Mazenod était l’aboutissement d’un désir déjà ancien. À l’instant même où j’ai posé le pied à Aix-en-Provence, j’ai ressenti une émotion que je n’avais pas ressentie depuis longtemps. Être dans les murs où la congrégation est née ; me trouver dans la ville où est né le Fondateur et voir tous les lieux et sites importants pour les Oblats a donné une nouvelle réalité à ma vie d’Oblat de Marie Immaculée.

Photo 3

Le temps passé à lire et à écouter parler de saint Eugène et des premiers oblats, de leurs expériences et de leur dynamisme, a ravivé en moi l’enthousiasme et la détermination pour faire vie ce que j’ai appris, pour porter du fruit dans ma vie et mon futur ministère, non sans défis et exigences, mais avec une vision renouvelée de l’origine des Oblats.

La retraite à Notre Dame de Vie près de Saint-Didier a été extraordinaire et riche en grâces, une expérience des deux extrêmes des larmes, joie et frustration. Le simple fait d’être guidé dans la méditation par de fréquents encouragements m’a permis d’ouvrir mon cœur à l’action de l’Esprit et de voir sous un éclairage plus positif ma personne et mon itinéraire spirituel, me rendant ainsi plus réceptif à l’action de Dieu dans ma vie.

Photo 4

Ma gratitude est au-delà des mots, mais pas au-delà de ma manière d’essayer de l’exprimer dans mon ministère et dans ma vie. Je remercie sincèrement Dieu et tous ceux qui ont fait de cette Expérience de Mazenod ce qu’elle a été pour moi. Je cite de mon journal : « Si je commence à rationaliser, je ne vois aucune raison logique pour qu’il (Dieu) soit resté à mes côtés pour me protéger, sauf le fait qu’il m’a aimé pour toute la vie et qu’il continue donc à m’aimer, même s’il reste dans ma vie des moments d’ingratitude ».

Je retourne vers le ministère paroissial, et une nouvelle obédience, rempli d’un nouveau zèle et d’une vision éclairée de la vie et de la mission ».

James Ralston OMI