Famille mazenodienne

Ensuite, le frère Benoît DOSQUET a fait un rappel du Triennium. C’est-à-dire les 3 années préparatoires au Jubilé, qui ont commencé le 8 décembre 2013. Le thème de la 1ère année était : « un cœur nouveau : vie en communauté apostolique ». Celui de la 2ème année est : « un nouvel esprit : une formation permanente ». Et le 3ème thème sera : « une nouvelle mission : zèle pour tout oser ».

Photo 2

Le père Joseph BOIS a ensuite rappelé les circonstances, les conditions et les raisons qui ont conduit Eugène de Mazenod à acheter, en 1815, le couvent des Carmélites, en haut du Cours Mirabeau. Après mûre réflexion, Eugène de Mazenod s’est rendu compte que, pour aider les pauvres, intervenir auprès des campagnes abandonnées, être présent à toute la jeunesse désœuvrée d’Aix, son effort isolé ne suffirait pas. C’est auprès du père TEMPIER qu’il trouve un véritable appui et avec 3 autres prêtres qu’il s’installe dans les locaux récemment acquis. Le 25 janvier 1816 marque donc la date de naissance des « Missionnaires de Provence ». Le 25 janvier 2016, la Congrégation fêtera le 200ème anniversaire de sa fondation.

Photo 3

Le père Krzysztof ZIELENDA a alors présenté le chemin à parcourir jusqu’à cette date et a fait part de certains projets déjà envisagés. Pour célébrer le bicentenaire de la fondation des Oblats, quelques pistes ont été proposées : une messe solennelle à la cathédrale d’Aix le dimanche 24 janvier, le 25 : une célébration entre Oblats suivie d’un repas simple ouvert aux jeunes ou/et aux pauvres, une expo sur l’histoire des missions oblates et sans doute d’autres activités à trouver, à créer, à inventer… Dans cette perspective, les participants à la rencontre ont été sollicités pour donner leur avis, faire part de leurs idées.

Photo 4

Une rencontre aura lieu en février pour préciser ce que la Congrégation entend par « laïcs associés » ou « famille mazenodienne » et aussi pour faire avancer les projets en vue de l’année 2016. Un moment de chaleureuse convivialité autour d’un repas fraternel a clôturé la soirée.

Chantal BERNARD-BRET