Frat-Mazenodienne 2020/21

Ce dernier week-end, la Maison de Fondation des Missionnaires Oblats a accueilli et lancé le top départ pour sa communauté étudiante.

Nous sommes constitués de treize jeunes qui font le choix de vivre dans les murs historiques de la maison de fondation des missionnaires oblats et de former, le temps d’une année, une véritable vie de fraternité. Ce premier week-end était donc l’occasion de découvrir ses nouveaux voisins, étudiants ou pères et frères oblats, les valeurs de Saint-Eugène de Mazenod et de mener une réflexion autour des projets de l’année à construire collectivement.

P1

Le vendredi soir, la future « Frat-Mazenodienne » a donc officiellement fait connaissance autour d’un repas partagé dans le cloître. La soirée s’est conclue sur une relecture autour du confinement ; sans distractions, l’isolement imposé peut aussi être l’occasion d’un retour vers l’essentiel. À l’image du reste du week-end, cette soirée de lancement fut à la fois très animée et spirituellement forte.
Le lendemain fut consacré à la réflexion autour de notre choix de vie pour une année entière : rejoindre la fraternité étudiante, c’est désirer vivre et se construire avec les autres et le Seigneur, c’est désirer faire tomber les masques et accueillir son prochain. Toute cette démarche fut nourrie le long du jour par des interventions à distance du Père Bonga depuis l’Afrique du Sud, des autres responsables de foyers oblats partout en France, des méditations et les témoignages d’étudiants sur leur année de vie à l’étranger. Des débats pratiques sur l’organisation de la vie en collectivité ainsi que des futurs projets de groupes pour maintenir la communauté dans l’action et dans le service ont également eu lieu.

P2

Enfin, le dimanche matin, au cours de la célébration hebdomadaire dans la chapelle des Oblats, la Frat-Mazenodienne fut présentée à la communauté tout entière rassemblée. Un tel week-end est toujours un moment d’appréhension pour lancer une nouvelle année. Cependant, il semble augurer de bons présages pour la suite. Au terme de ces trois jours riches en émotions et en souvenirs divers, la Frat-Mazenodienne a réussi sa mission : se rencontrer, transmettre et poser les premiers actes pour construire tout au long de l’année un parcours spirituel, solidaire et collectif ambitieux.