La vie de la communauté d’Aix

Les dernières nouvelles de notre communauté datent de plusieurs mois et il va être difficile de raconter tout ce que nous avons vécu depuis l’été dernier !

Devant la tombe du Fondateur

Devant la tombe du Fondateur

Si on s’en tient aux grands évènements, il faut signaler d’abord l’Expérience de Mazenod, en langue française, avec Asodo et Joseph Bois comme animateurs principaux, et Ronald La Framboise.
Les mois de juillet et août ont été remplis par une session des responsables de noviciat de toute la Congrégation, puis, comme chaque année, par une session de scolastiques d’Europe et d’Amérique du Nord qui se préparent à un engagement définitif.
Une autre Expérience de Mazenod, cette fois, en langue anglaise, a commencé à la mi-septembre, animée par Bonga et Asodo ainsi que le P. Tony Rigoli des USA.

Expérience de Mazenod en français

Expérience de Mazenod en français

Fin novembre, nous avons organisé, pour notre communauté et quelques autres laïcs, une courte session sur « l’interculturalité », une réalité que nous vivons dans beaucoup de nos communautés comme dans la société.
Tout au long de cette année consacrée aux vocations oblates, nous avons porté cette intention dans la prière. Chaque mois, plusieurs membres de la communauté et de la Famille mazenodienne se sont retrouvés à Marseille, près de la tombe de saint Eugène de Mazenod, pour prier le chapelet à cette intention.

A Saint Laurent du Verdon

A Saint Laurent du Verdon

Pour terminer, nous ne pouvons oublier la belle fête que nous avons organisée le 22 septembre à Saint Laurent du Verdon (département des Alpes de Haute-Provence), autour du château qui était alors la propriété de la famille de Mazenod. C’est dans ce château, en septembre 1818, que saint Eugène de Mazenod a écrit la première Règle de vie des « Missionnaires de Provence » avec deux autres de ses compagnons.
Le Père général, Louis Lougen, était venu pour l’occasion ainsi que d’autres Oblats et une cinquantaine de laïcs de la Famille mazenodienne. Nous avons célébré la messe dans la petite église du village et béni une plaque, fixée sur le mur de l’église, pour garder mémoire de cet évènement.

Joseph BOIS, OMI