Le père Gilberto rencontre la Famille mazenodienne d’Aix

À l’occasion du 189ème anniversaire de l’approbation de la Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée et de ses Constitutions et Règles, la Famille mazenodienne d’Aix s’est réunie le dimanche 15 février 2015 avec la communauté des Oblats. Au cours de cette réunion, nous avons accueilli le Père Gilberto PIÑÓN, assistant général, qui nous a présenté l’historique des associations oblates de laïcs.

Photo 2

Dans son exposé, le père Gilberto PIÑÓN a d’abord montré que, depuis deux siècles, les laïcs ont toujours été présents auprès des Missionnaires Oblats dans leur mission d’évangélisation, selon le charisme de leur Fondateur. En effet, Eugène de Mazenod, pressentant l’ampleur de la tâche qui l’attendait, et avant même de fonder la Congrégation, avait rassemblé des laïcs pour l’aider, prier et organiser l’activité missionnaire : déjà un vrai projet de coopération avec les laïcs ! Après la mort du Fondateur, en 1861, différents chapitres généraux de la Congrégation évoquent une association avec les laïcs. L’idée de coopération, puis de fraternité partagée fait son chemin ainsi que celle de création d’une organisation pour aider la mission des Oblats.

Photo 3

Dès 1907, et pour la première fois, le terme de « laïc associé » est utilisé. Ensuite, l’affirmation de l’association avec les laïcs est précisée comme « un prolongement de la Congrégation parmi les fidèles » : des membres qui prennent part aux joies, aux succès et aux échecs de la famille religieuse, qui soutiennent les communautés, la Congrégation, la mission, qui deviennent les « apôtres auxiliaires » des Missionnaires Oblats.
Avec le Concile Vatican II, les laïcs deviennent davantage conscients de leur vocation, le nombre de laïcs impliqués dans la vie de l’Église augmente fortement et de nouvelles formes de collaboration avec la Congrégation se mettent en place. Le chapitre général de 1992 déclare que les laïcs appelés à partager le charisme du Fondateur sont en mission aves les Oblats. En 1996, s’est tenu à Aix-en-Provence, berceau de la Congrégation, un congrès des laïcs associés. Leur identité est alors précisée : « C’est en réponse à un appel du Christ que les laïcs associés vivent leur baptême, éclairés par le charisme d’Eugène de Mazenod. Dans un esprit de famille, ils partagent entre eux et avec les Oblats la même spiritualité et la même visée missionnaire ».

Photo 1

Les laïcs associés sont des passionnés de Jésus-Christ, de l’Église et de la Mission, à l’exemple de saint Eugène. Ils ont foi en la dignité humaine. Ils approfondissent le charisme de saint Eugène. Être laïc associé demande d’être en lien avec une communauté oblate mais aussi en communion avec la famille des laïcs. C’est le partage d’une même vocation, de la même mission depuis saint Eugène, selon sa spiritualité à la suite du Christ.

Chantal BERNARD-BRET