Les Oblats de Biélorussie à Aix

Le bonheur nous attend dans cette sainte Société, qui n’aura qu’un cœur et qu’une âme – écrivait saint Eugène de Mazenod au père François de Paule Henry Tempier dans sa lettre du 9 octobre 1815. Pour approfondir leur communion avec Jésus Christ et la communion entre eux, les Oblats de Biélorussie ont fait un pèlerinage à Aix à l’occasion du bicentenaire de la fondation de la Congrégation.

(de gauche à droite) Szymon FORAJTER, Piotr BIELEWICZ, Jerzy KOTOWSKI, Andrzej JUCHNIEWICZ, Dimitri ZANIEMONSKI

(de gauche à droite) Szymon FORAJTER, Piotr BIELEWICZ, Jerzy KOTOWSKI, Andrzej JUCHNIEWICZ, Dimitri ZANIEMONSKI

Dans l’entre-deux-guerres, plusieurs Oblats polonais ont travaillé sur la terre biélorusse appartenant à la Pologne. La deuxième guerre mondiale les a obligés à quitter leur mission. Le père Wojciech Nowaczyk est le seul qui a pu rester. Déporté en Sibérie pendant plusieurs années, il revient en Biélorussie après la mort de Staline et y travaille jusqu’à sa mort survenue en 1984. Pendant près de 30 ans, il fut l’un des rares prêtres de l’Église catholique présents sur le territoire de la république socialiste soviétique de Biélorussie.

Dans le cloître de la cathédrale d’Aix

Dans le cloître de la cathédrale d’Aix

Les Oblats polonais n’ont pu revenir en Biélorussie qu’en 1990. Aujourd’hui 7 Oblats travaillent dans ce pays. 4 sont originaires de Pologne et 3 de Biélorussie.

Krzysztof ZIELENDA, OMI