Nouvelles de la communauté

« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! » C’est souvent ce que nous disons pour excuser notre silence et, parfois, notre paresse !

Les participants de l’Expérience de Mazenod en français

Les participants de l’Expérience de Mazenod en français

Nos dernières nouvelles datent de l’été 2016, un été bien chargé comme nous vous l’avions annoncé. Le dernier trimestre de l’année a été marqué principalement par les deux mois d’une session que nous appelons « Expérience de Mazenod », destinée à des Oblats francophones. Il y avait 16 participants. L’Afrique était bien représentée (Madagascar, Cameroun, Congo, Sénégal), mais aussi les Amériques (Guyane, Haïti, USA, Canada), sans oublier le Vietnam et l’Europe. Les deux semaines de retraite se sont déroulées à Notre-Dame du Laus, un lieu magnifique et important pour les Oblats, puisqu’il représente l’implantation de notre deuxième communauté, en 1818, et l’occasion de sortir de la Provence et de nous ouvrir au monde.

Le Père BONGA avec ses parents en visite à Aix

Le Père BONGA avec ses parents en visite à Aix

En septembre également, s’est déroulé à Rome notre Chapitre général et l’un de nous, le Père BONGA, y a participé, non comme capitulant, mais dans l’équipe d’animation liturgique. C’est lui aussi qui est parti à Lyon en janvier pour suivre une formation à l’animation spirituelle de 5 mois dans le centre jésuite du Chatelard. Pour le remplacer, nous avons accueilli un Oblat italien, Roberto VILLA, qui vient de passer 4 années à Lourdes et qui est avec nous jusqu’en juin, au retour de BONGA.

En février, le Père ASODO a appris la mort de sa maman qui n’allait pas bien depuis quelques semaines. Il a pu rejoindre sa famille et célébrer avec elle les funérailles. En janvier, il était en vacances et avait pu passer de longs moments avec sa maman.

Après Pâques, une autre « Expérience de Mazenod » commencera, celle-ci pour des Oblats anglophones. Le principal animateur en est le Père ASODO mais deux autres viendront le seconder.

Nous vous souhaitons une bonne route vers Pâques, avec un beau printemps plein de fleurs et de fruits savoureux pour le corps, l’âme et l’esprit.

Joseph BOIS, OMI