Troisième conférence du bicentenaire

Le samedi 2 avril 2016, les Oblats d’Aix ont donné une conférence à quatre voix ayant pour thème « la vie missionnaire des pères Auguste Icard, Pierre Mie, Sébastien Deblieu et Emmanuel Maunier : premiers compagnons de saint Eugène de Mazenod ».

Lors de la conférence

Lors de la conférence

Auguste Icard, né à Gardanne en 1790, est vraiment considéré comme le premier parmi les premiers compagnons d’Eugène de Mazenod. C’est lui qui lui a indiqué Tempier, Deblieu et Mie. Ordonné prêtre, il est vicaire à Lambesc avant de rejoindre les Missionnaires de Provence en 1815. Il prêche les deux premières missions mais quitte la Congrégation dès 1816.

Pierre Mie, appelé par Eugène de Mazenod « notre bon et saint père Mie », est né à Alleins en 1768. Après de études perturbées par les événements de la période révolutionnaire, Pierre Mie est ordonné prêtre clandestinement. Dans la paroisse de Puyloubier où il est curé, il mène une vie très pauvre. Cet infatigable missionnaire qui parlait très bien le provençal rejoignit les Missionnaires de Provence en 1815 et participa à toutes les missions de1816 à 1819. Pierre Mie devint supérieur à Notre-Dame du Laus, fonda la maison de Nîmes, fut directeur du Grand Séminaire tout en continuant à prêcher et à s’occuper des pauvres. Il mourut en 1841.

Sébastien Deblieu est l’un des 5 premiers Missionnaires de Provence. Né à Brignoles en 1789, il se prépara au sacerdoce au séminaire d’Aix où il rencontra Eugène de Mazenod, Tempier et Icard. Vicaire à Saint Jean du Faubourg puis curé de Peynier, il se montra rapidement très bon missionnaire et prédicateur, il prêcha 17 des 40 missions données par les Missionnaires de Provence. Sébastien Deblieu tarda cependant à prononcer ses vœux religieux et lorsqu’Eugène de Mazenod et Tempier, nommés vicaires généraux, partirent pour Marseille, il quitta la Congrégation et rejoignit le diocèse de Fréjus où il demeura un très bon prêtre. Il est décédé à La Seyne en 1855.

Père Bonga Majola

Père Bonga Majola

Emmanuel Maunier, lui aussi un des 5 premiers compagnons du Fondateur, est né à Fréjus. Ordonné prêtre à Marseille, en pleine période révolutionnaire, il exerçait son ministère en cachette. Appelé par Eugène de Mazenod, il rejoignit les Missionnaires de Provence et se vouait aux missions avec courage et enthousiasme. Il fut chargé de la formation, dirigea la maison du Calvaire à Marseille et œuvra auprès des jeunes Marseillais avec une grande dévotion au Sacré-Cœur. Mais il eut des difficultés à accepter des vœux et quitta la congrégation en 1823. Le père Maunier resta un excellent prêtre dans le diocèse de Fréjus où il mourut en 1844.

Père Joseph Bois

Père Joseph Bois

Les pères Asodo ISTOYO, Bonga MAJOLA, Joseph BOIS et le frère Benoît DOSQUET ont su intéresser l’auditoire par la présentation vivante des premiers compagnons de saint Eugène, et les interventions, ponctuées d’anecdotes, du père Krzysztof ZIELENDA ont été appréciées.

Chantal BERNARD-BRET