Une expérience dans la terre sainte des Oblats

Du 6 au 24 août, 23 jeunes oblats de 12 nationalités différentes venant de quatre maisons de formation se sont rassemblés à Aix-en-Provence pour revivre l’expérience de notre saint Eugène de Mazenod, Fondateur des Oblats.

Photo_2_1024x

Dès nos premières impressions du cours Mirabeau à l’arrivée, nous sentons que l’expérience que nous allons faire sera chaleureuse. Dans une atmosphère interculturelle, nous sommes appelés dès le premier jour à découvrir notre rencontre avec le Christ à travers l’histoire de vie de notre Fondateur, en même temps qu’à identifier les difficultés auxquelles est confrontée notre famille religieuse. Tout se poursuit par un contact direct avec notre histoire dans les pèlerinages sur les pas de saint Eugène et le partage de nos expériences vocationnelles pour une plus grande compréhension et relation entre nous. Puis le festival d’été prévu et organisé par des jeunes laïcs associés aux oblats a ajouté une touche personnelle à notre expérience ; festival qui nous a permis de rencontrer ces jeunes, de vivre avec eux tout en témoignant de notre oblation et en partageant nos expériences. Ce festival a en quelque sorte été une application de tout ce que nous avions appris durant les premiers jours. Il nous a permis de vivre l’idéal du fondateur qui s’adonnait corps et âme aux jeunes. La convivialité, l’entraide, le sens du service et la charité étaient au rendez-vous. Il n’existait plus de barrières linguistiques ou culturelles, nous étions un seul cœur et une seule âme. Du coup notre multiculturalité s’est vite transformée en interculturalité. Tout ceci a suscité une fois de plus notre désir de nous engager à vivre la vocation oblate qui est un appel à la vie apostolique et missionnaire.

Photo_3_1024x

Donc, puisqu’il est dit que chaque être est un absolu, qu’aucune expérience n’est transmissible et que le monde est à recréer sans cesse, venez expérimenter vous-même le secret de la vie oblate. Les portes de la maison d’Aix sont grandes ouvertes pour vous accueillir. Alors venez et vous verrez.

Leon ALDAYIR, OMI