Une statue de saint Eugène de Mazenod à Grans

C’est avec beaucoup d’émotion qu’une partie des membres de la Famille Mazenodienne, accompagnés des Oblats de Marie de la communauté d’Aix-en-Provence, se sont rendus à Grans, ce 4 décembre, pour l’inauguration et la bénédiction dans l’église paroissiale d’une statue de leur fondateur, saint Eugène de Mazenod (1782-1861).

Photo 2

De cette figure du clergé provençal subsistent des centaines de croix de mission, plantées dans les villages de la région après que des groupes de missionnaires ont, sous sa direction, redonné la foi aux provençaux après la tourmente révolutionnaire. Cette histoire d’exception, relatée dans le sermon du Père oblat Bernard Dullier dans la collégiale Saint Laurent de Salon de Provence, a constitué une introduction privilégiée à la bénédiction d’une statue à la mémoire de cette figure du diocèse d’Aix et d’Arles, l’après-midi, dans le village de Grans.

Photo 3

La mission de Grans, prêchée en 1816, correspond à la première mission organisée par Eugène de Mazenod. Par ses sermons en provençal, des messes adaptées aux horaires des travaux des champs et de multiples aspects novateurs, le fondateur des Oblats avait réussi à favoriser, dans des temps de division sociale, un renouveau de l’Église de France. Grans en conserve le souvenir par une belle croix de mission située à l’intersection des boulevards Aristide Briand et Victor Jauffret, depuis laquelle une importante procession de fidèles s’est rendue vers l’église du village où les Oblats d’Aix et le curé de la paroisse, le Père Brice de Roux, procédaient au dévoilement de la statue. Autour de cette dernière, des paroissiens émus, des Oblats enthousiastes et des parents de saint Eugène rassemblés entonnèrent chants et prières, à l’instar du célèbre « Prouvencau e Catouli ». Des épis de blé, délicatement sculptés au pied de la soutane de saint Eugène, rappellent même l’étymologie de Grans et l’attachement du village à son terroir. C’est ainsi que l’église de Grans s’est enrichie d’une nouvelle œuvre d’art liée à son célèbre passé : une statue qui accueillera désormais les visiteurs dans l’un des villages de Provence où souffle toujours l’esprit de saint Eugène.

Alexandre MAHUE